Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Destin Sanglant le Lun 30 Avr - 18:38

« Nan mais quel ennui. »

Ce fut la première pensée qui traversa l'esprit du chef de l'Apocalypse. Oui, quel ennui depuis qu'Aël avait déserté les lieux. Son adorable bras droit partit, zip disparut comme par magie. Incroyable, ce sale rat avait préféré devenir un fugitif que de devoir le supporte. Il avait des tendances suicidaires. Sûrement. Mais bon, destin sanglant ne pouvait plus en vouloir. Si Aêl souhaitait mettre un terme à sa vie de misérable et bien soit. Le chef et le clan tout entier allaient le soutenir et l'aidé. Qui aurait cru que Destin sanglant soit gentil avec les traîtres de son espèce. D'un autre côté, c'était devenu le seul amusement qui lui restait en ce moment. Enfin... Excepté son autre petit jeu qu'il allait commencer avec ses adversaires. Avec les nouveaux joueurs de son nouveau jeu, déjà installé sur son plateau de leur cruel destiné, le plateau de la vengeance, du sang et de la mort.

Destin sanglant laissa apparaître un sourire sadique sur son visage démoniaque en pensant à ce qu'il allait leur faire subir. Ces crapules qui avaient osé s'opposer à son ancien clan, qui les avait tués. Au départ, c'était de leurs fautes, à eux. Si les quatre clans n'avaient pas attaqué le clan du Sang, destin sanglant ne serait pas là à préparer sa cruelle vengeance. Non, il serait sûrement un gentil chat assassin qui se nourrirait en volant et en affrontant le premier venu qui se lèverait contre lui. Finalement peut-être que le destin était déjà tout tracé pour lui. Un destin taché de sang jusqu'à ses entrailles, mais peu importe. De toute façon, le chef avait besoin de tuer. Il faisait partie de ces personnes qui se sentaient parfaitement bien dans leur esprit et dans leurs corps seulement lorsque le liquide vermeil de leurs victimes coulait comme une fontaine, teintant le sol, l'herbe ou la roche de leur couleur rougeâtre. Oui, il avait besoin de sentir le sang sur ses pattes pour se sentir bien. Être un assassin et tout se passerait bien autour de ses proches. Il avait quand même l'intelligence de ne pas tuer ceux qu'il aimait. Après tout, on peut être fou allié, dégénéré mais, avoir un brin d'intelligence dans son esprit de tueurs pour garder nos jouets préférés sans leur couper la tête, non ? Oui, bien que l'esprit d'un meurtrier est assez complexe nous ne parleront pas de celui d'un suicidaire alors.

Destin Sanglant arrêta de regarder le plafond de son antre. La paillasse de son ex-second était vide. Mais le chef de l'Apocalypse n'était pas seul. Non, il semblerait que le départ d'Aël ait été vraiment acclamé chez certains. Une famille de fourmis avait décidé d'installer son nid dans la mousse de celui-ci. Le chef avait pour le moins changer radicalement de colocataire. Au moins, celui-là, il pouvait le tuer sans se dire que son jouet serait cassé s'il levait la patte. C'est pour ça que certaines fourmis avaient décidés de tapisser le sol de l'antre du tueur, écrasé comme une vulgaire feuille. Il fallait bien s'occuper de toute façon. De plus le camp devenait assez ennuyant. Il n'y avait pas beaucoup d'occupation.

En fait, il y en avait bien une, mais Destin sanglant ne pouvait pas se permettre bien que cette occupation lui plaise énormément. C'est vrai, ça faisait passer le temps d'espionner les guerriers du clan du Vent. Enfin, « les » est un grand mot, il devrait plutôt dire, « la » et « guerrière ». Vous l'aurez sûrement deviné, espionner Alizé oriental est devenu sa seule source d'amusement. Il passait ses journées complètes à l'observer chasser, patrouiller ou même partir réfléchir dans des coins assez surprenants. Quoi, vous trouver cela louche d'épier une jeune demoiselle 24h sur 24 ? Psychopathe ? Penser-le mais, ne lui dites pas, conseille d'amie. Je dis ça pour votre survie. Reprenons. Il est vrai que Destin sanglant a également récolté des informations sur les possibles guerriers de ce clan assez rapide dans leur genre. Prenons par exemple... leur chef. Une certaine Etoile Nébuleuse. Dest' a comme qui dirait surpris une conversation entre elle et son amant. Enfin amant, on ne peut pas trop dire ça, vu comment se comporte son compagnon. À la fois distant et présent, trop étrange. De plus, il semblerait qu'elle voit des fantômes, elle aussi. Comme Aël. Pourquoi son esprit le ramener toujours à son second. Il devait vraiment lui manquer. Elle semble faible d'ailleurs lorsqu'elle communique avec les esprits. Ou peut-être qu'elle est malade. Sais pas. Vous voyez, épier les ennemis est aussi un bon moyen de se renseigner sur les personnes. On arrive parfois à mieux comprendre leurs attitudes et l'on peut prévoir leur réaction.

Une parole bredouillée derrière l'entrée de l'antre sortit destin sanglant de sa bulle.

- heu...B...Boss ?

Oui, c'est nouveau, certain l'appel boss maintenant. Pourquoi ? Je vous en pose Moi des questions ? Ok, je sors.
La voix froide et provocatrice de Dest' ne fut pas longue à répondre au trouillard :

- QUOI !


Le minable ravala sa salive et se donna du courage :

- J'...J'ai am...amené nu...Nuage de Cy...Cyclone comme vous me l'aviez demandé !

Il avait fini la fin de sa phrase aussi rapidement que possible pour mettre fin au massacre. Le chef souffla. Mais quelle plaie d'avoir un sbire qui ne sait même pas s'exprimer correctement ! Il se leva et passa sa tête à travers l'entrée. Aussitôt le guerrier recula de plusieurs pas avant de maladroitement s'asseoir transi de peur. Il baissa rapidement les yeux au sol évitant tout contact visuel avec son chef. Destin sanglant regarda droit devant lui ignorant cet incompétent qui s'était présenté à lui. Devant lui, son apprenti. Son bon à rien de Nuage de Cyclone. Il lui sourit. Haha vous y avez cru ! Non, tans pis. Destin sanglant esquissa un sourire mauvais et supérieur à l'adresse de son indiscipliné élève :

- Nuage de Cyclone, c'est le moment de remonter dans mon estime !


Il fit une courte pause en imaginant la meilleure façon de lui expliquer le plan. Allez, on arrête de réfléchir et on le fait à la barbapapa au pif.

- Tu te rappelles, lors de ton dernier entraînement, je t'ai promis une surprise si tu étais sage comme une image !


Il attendit quelques secondes à peine la réponse positive de son élève et continua son petit discours du jour :

- Et bien, il est temps de tenir ma promesse, tu as été un mignon petit tueur impitoyable donc je suis là pour te récompenser de tous tes durs efforts.


« Enfin, s'il en a vraiment fait » songea néanmoins le chef au plus profond de son être.

- Toi et moi, allons partir en mission secrète, tous les deux seulement. Ce sera toi et moi !


Destin sanglant s'arrêta un instant. Pourquoi il insistait autant sur le fait qu'il allait partir que tous les deux ? Peut-être parce que c'est un honneur ? Oui,s'en est un en effet. Le seul à avoir eu ce privilège fut autrefois le second complètement nul nommé d'Aël. Bien évidemment pas dans le même contexte. Après tout si Dest' et Aêl se retrouvaient seuls, les trois quarts du temps c'était parce que le second se barrer du camp sans autorisation de son supérieur. Ok tout le monde faisait ça, mais ce « tout le monde » était beaucoup plus loyal que son ex-bras droit. Oui, Destin sanglant avait confiance en tous ces énergumènes qui faisait partie de sa tribu sauf en Aêl. De toute façon, il avait sûrement raison. Il a toujours raison.

- Notre mission te sera révélée bien assez tôt, sache juste une chose, je t'emmène sur un terrain de chasse assez barbare, ce sera comme une grande chasse, tu aimes les chasses, non ? Dans tous les cas, nous sommes les chasseurs et nous allons chasser les proies. Tu verras c'est très amusant comme jeu.


Sur ceux, il s'avança agilement vers la sortie du camp. Il passa le tunnel de ronces rapidement et sans un regard, il quitta le camp.


Vif comme un renard et rapide comme...euh... comme un guépard, il traça sa route. La destination de nos petits aventuriers était assez proche de celle de l'apocalypse. Dites coucou au territoire du clan de l'ombre. Agilement, sans un regard pour savoir si son apprenti le suivait Destin sanglant franchi la frontière. La nuit était tombée depuis longtemps. Après tout, le chef était parti au milieu de celle-ci pour être prêt au petit matin, à l'aube pour que la sentence soit décidée par les bourreaux de l'Apocalypse. Comme s'il connaissait le chemin par coeur, il arriva avec une simplicité alarmant aux marais. Pourquoi avoir choisi cet endroit ? Etant donné que c'est cet endroit qui était le plus près de leur foutu camp à la noix. C'était donc cet endroit où passait le plus de guerrier pour rentrer au camp ou sortir. Enfin s'il y en a qui veuillent sortir la nuit, s'ils veulent, no problemo, leurs cris réveilleront les autres te la fête ne sera que plus amusante. Il se cacha dans un buisson remplis de ronces coupantes et attendit nuage de Cyclone. Une fois son partenaire de meurtre arrivé, il le regarda avec ses yeux rubis. Petite inspiration :

- Bon écoute, nous allons tomber sur la prochaine patrouille qui se montre. Une fois qu'il arrive, je te dis quand on y va et à ce moment pas de quartier, tu es libre de les amocher autant que tu veux.


Il avait légèrement chantonné la dernière partie de sa phrase ; c'était si amusant de savoir qu'il pouvait en faire ce qu'il voulait ?

- Ah oui, j'ai oublié de te parler des règles de la chasse. Numéro Un, on ne révèle jamais non identité aux victimes même si ça ne serre à rien. Donc à partir de maintenant, je suis...

Il leva les yeux au ciel et réfléchit un cours instant, un nouveau nom pour lui te l'autre blaireau. Tiens Nuage de blaireau pour Nuage de Cyclone pourrait le faire. Non, en fait ce n'était pas une mauvaise idée.

- À partir de maintenant, je suis Echo du Diable et toi tu seras...


Un joli nom pour le petit, un nom, un nom ! Allez réfléchis Dest' c'est le moment de faire marcher tes deux seules neurones encore pure dans ton esprit. Trouvé, Oui celui-là ferait sûrement l'affaire après tout. Avec un sourire mauvais et un regard moqueur, il annonça sa sentence :

- Tu seras Nuage de Crottin !


Voyant l'air ahuri de son apprenti, il se mit à rire. Un joli rire, un rire moqueur. Puis il lança entre deux gloussements :

- Ok, je change parce que c'est toi ! Que dis-tu de Nuage de Vipère ou sinon j'ai Nuage Nocturne. Je suppose que tu préfères le dernier. De toute façon, c'est toi qui choisis sauf si tu veux garder Nuage de Crottin.


Un sourire joyeux traversa le visage de Dest' un court instant. Il était content. Oui tout est possible dans ce monde.

- Règle Numéro deux, tu n'as pas le droit de divulguer d'informations sur le camp, ne serais-ce que notre nombre ou nos noms ou même prononcer le mot Apocalypse ! Compris !


Le chef avait repris tout son sérieux après cette règle édicter à la minute. Leurs anonymats devaient encore rester secrets. Encore un peu.

- Règle Numéro Trois, tu n'as pas le droit de tuer nos victimes, nous avons besoin d'eux pour instaurer la peur par la suite, ce sera tellement plus drôle après. On les verra tellement terrifiés qu'ils auront sûrement peur de leur propre ombre.


Et enfin, il termina de citer ses quatre précieuses règles :

- Règle Numéro Quatre, j'ai le droit de briser toutes les autres règles citées précédemment, mais pas toi ! Après tout, c'est moi le chef et c'est moi qui décide !


Bien maintenant, tout était fin prêt pour l'attaque. Le plan Patte Pourpre peut commencer. Il ne suffit plus que d'attendre les acteurs de ce premier acte. Maintenant, silence, ça tourne.

_________________

Merci ma fonda adorée



Les cadeaux de ma Jais Chérie !!!!!:

Mes autres Cadeaux et Signatures ^^:
"Mon but, tous vous exterminer, jusqu'au dernier..."

avatar
Destin Sanglant
Co-Fonda Susucre
Co-Fonda Susucre

Messages : 399
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 22
Localisation : Je chasse des Lapins Bleus XD

Votre Chat.
Clan.: Apocalypse
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Etoile de Jais le Mer 9 Mai - 17:40

|Après une longue attente]

NUAGE DE CYCLONE

«Make you jump out of your skin
This is Halloween, everybody scream!»


Traduction: Vous faire sauter en dehors de votre peau
C'est Halloween, tout le monde crie !


Nuage de Cyclone se réveilla en sursaut et poussa un cri de frayeur. Il avait encore fait un cauchemars. Il sursauta quand il entendit un rire moqueur. Il tourna la tête et vit Destin Sanglant. Non... Ce n'était pas vraiment lui. Le chaton recula, recula encore, et tomba dans un trou, noir et qui avait l'air profond. Il tomba, tomba, tomba...

Et se réveilla pour de vrai. Il se releva, tremblant, et s'ébroua. Il entrevit Nuage de l'Aube, qui eut un ricanement moqueur, et il alla dans un coin sombre de l'antre. Où avait-il entendu cette musique, déjà?Aah oui, c'était quand il s'était aventuré dans une ville de Bipèdes à la recherche de chats à torturer facilement, et s'était arrêté devant une tanière de Bipèdes. Il avait écouté cette musique une fois, c'était bizarre qu'il s'en souvienne, d'ailleurs. Il ne pouvait se donner d'explications plausibles. Il s'ébroua une deuxième fois et se débarrassa des derniers brins de mousse emmêlés dans sa fourrure de feu. Il hésita à sortir de sa tanière. Il avait envie de rester dans l'ombre. La lumière, ça le dérangeait au plus haut point. Une idée illumina son cerveau embrumé par le sommeil. Il allait aller dans la forêt se chercher un coin. Mais avant... Un petit massacre sans importance s'imposait. Il sortit de sa tanière, bouscula Nuage de l'Aube au passage, et la gratifia d'un grand sourire cruel. Il se dirigea vers le tas de gibier, saisit un mulot et alla se mettre en retrait un peu plus loin. Il commença par planter sa longue griffe dans la tête de la proie, et enfonça un peu plus fort. Encore un peu... Il éclata de rire quand le visage du mulot éclata et que son sang gicla sur son museau. Le chaton prit le corps de la proie entre les griffes acérées de sa patte et la souleva bien haut au dessus de lui, le sang lui coulant entre les yeux. Il leva sa patte droite, et... Trancha net le corps du gibier, avant d'avoir un fou rire satanique. Il balança les restes du mulot, qui n'en était plus vraiment un, et se jeta dessus pour les déchiqueter. Il releva la tête, couvert de sang, et croisa les regards des autres guerriers du Clan. Il ricana et chantonna:

-Si cela vous dérange, j'irai plus loin~!

Il s'apprêtait à s'éloigner du camp quand un chat s'avança vers lui et bafouilla:

-Nuage de... Cyclone... Est-ce que... Tu pourrais...

L'apprenti le toisa du regard qui voulait en gros dire: «Si tu ne me dit pas tout de suite la fin de ta phrase, tu finiras comme le mulot!» Le guerrier sursauta et s'empressa de dire:

-Est-ce que tu peux venir voir le Boss?

Comme quoi, un regard noir, ça sers toujours. Le chaton acquiesça et suivit sans rien dire le guerrier. Il tourna la tête vers l'antre de son chef et eut un sourire. Son mentor se serait-il décidé à lui confier une mission? Première nouvelle. Ils arrivèrent devant l'antre et le guerrier bredouilla, ce qui arracha un soupir au chaton:

-Heu... B... Boss?

Aussitôt, un «QUOI?» hargneux se fit entendre à l'intérieur. Tremblotant, le chat essaya de terminer au plus vite possible sa phrase, sans cesser de frissonner, ce qui agaça Nuage de Cyclone au plus au point. Destin Sanglant émergea la tête de la tanière, ce qui fit reculer précipitamment l'autre minable, qui alla s’asseoir un peu plus loin et baissa les yeux minablement. Le chaton roux et blanc leva la tête vers son mentor. Mentor qui esquissa un sourire si mauvais que la haine que Nuage de Cyclone éprouvait pour lui remonter à ses griffes, qu'il s'empressa de rentrer. On sait jamais, même si Destin pouvait éviter son attaque, un accident est vite arrivé... Le chat blanc lui dit d'un ton supérieur:

- Nuage de Cyclone, c'est le moment de remonter dans mon estime !

Le chaton le toisa insolemment. Quoi? Par ce qu'au début il avait une place dans son estime? La bonne blague. Le chef continua :

Tu te rappelles, lors de ton dernier entraînement, je t'ai promis une surprise si tu étais sage comme une image !

Ah bon. Bon, faisons comme ci, sinon Destin Sanglant se mettrait en colère. M'enfin, il s'en fichait, mais l'envie de sortir se dégourdir les griffes le démangeait. Faut dire, les mulots, c'est pas le paradis, pas vrai? Il hocha la tête positivement et son mentor continua:

-Et bien, il est temps de tenir ma promesse, tu as été un mignon petit tueur impitoyable donc je suis là pour te récompenser de tous tes durs efforts.

A ce moment, Nuage de Cyclone réprima un rire, pour X raisons. Il releva la tête vers le chat blanc et attendit la suite.

-Toi et moi, allons partir en mission secrète, tous les deux seulement. Ce sera toi et moi !

Ah oui, parce que Aël est parti du clan, son chef devait bien chercher quelqu'un d'autre. Ha ha.

-Notre mission te sera révélée bien assez tôt, sache juste une chose, je t'emmène sur un terrain de chasse assez barbare, ce sera comme une grande chasse, tu aimes les chasses, non ? Dans tous les cas, nous sommes les chasseurs et nous allons chasser les proies. Tu verras c'est très amusant comme jeu.

Le chaton sourit de toute ses dents -vous voyez le Chat du Chester, c'est tout comme- et suivit son mentor en dehors du camp, tirant la langue à Nuage de l'Aube en passant. Les deux chats coururent jusqu'à des espèces de marais et se cachèrent dans un buisson. Destin Sanglant donna au chaton les dernières indications :

-Bon écoute, nous allons tomber sur la prochaine patrouille qui se montre. Une fois qu'il arrive, je te dis quand on y va et à ce moment pas de quartier, tu es libre de les amocher autant que tu veux.

Nuage de Cyclone hocha la tête. Pas le moment de l’énerver. Il avait trop hâte de s'amuser.

-Ah oui, j'ai oublié de te parler des règles de la chasse. Numéro Un, on ne révèle jamais non identité aux victimes même si ça ne serre à rien. Donc à partir de maintenant, je suis...

Il marqua un petit temps de pause, avant de reprendre:

-À partir de maintenant, je suis Écho du Diable et toi tu seras... Nuage de Crottin!

La seule réaction de Nuage de Cro... Pardon, de Nuage de Cyclone fut:

-... Pardon?

Destin Sanglant éclata de rire et fit :

-OK, je change parce que c'est toi ! Que dis-tu de Nuage de Vipère ou sinon j'ai Nuage Nocturne. Je suppose que tu préfères le dernier. De toute façon, c'est toi qui choisis sauf si tu veux garder Nuage de Crottin.

Il avait raison, Nuage de Cyclone préférait nettement Nuage Nocturne.

-Règle Numéro deux, tu n'as pas le droit de divulguer d'informations sur le camp, ne serais-ce que notre nombre ou nos noms ou même prononcer le mot Apocalypse ! Compris ! Règle Numéro Trois, tu n'as pas le droit de tuer nos victimes, nous avons besoin d'eux pour instaurer la peur par la suite, ce sera tellement plus drôle après. On les verra tellement terrifiés qu'ils auront sûrement peur de leur propre ombre.

Un sourire cruel se dessina sur les lèvres de l'apprenti. Lui aussi, il était merveilleusement content. -Règle Numéro Quatre, j'ai le droit de briser toutes les autres règles citées précédemment, mais pas toi ! Après tout, c'est moi le chef et c'est moi qui décide !











Nuage de Cyclone eut une moue insolente, et se prépara à attendre. Ce qui ne fut pas long, quand il finit par apercevoir un chat blanc aux pattes noires et à la queue rousse pointer le bout de son museau.




ÉTOILE DE JAIS




La journée commençait mal. Le chef du Clan de l'Ombre avait mal à la tête et on aurait dit que tous les malheurs possibles et imaginables s'abattaient sur le Clan. Et c'est dans ces moments où on est pas trop en forme qu'un lieutenant bien docile est utile. Voyez-vous, le gentil Ange des Enfers avait bien pris les choses en main. Quand à Mélancolie du Papillon, le chef était très fière d'elle. Elle accomplissait parfaitement ses taches de guérisseuse.

Le chat blanc et noir tenta de se lever, mais un élan de flemme perturbateur le fit retomber lourdement sur sa litière de mousse. Oui je sais, il montre très bien l'exemple aux plus jeunes. Donc, le chef resta plusieurs minutes à s'ennuyer (comme quoi, Destin n'est pas le seul...) Avant de se décider. Pour qui il passerait, si il restait dans sa tanière tout-le-temps? Un minable. Un faible. Il n'avait pas vraiment envie que son statut de chef soit sali par une sieste. Il se releva, s'étira, et plongea au dehors, avant de rentrer encore plus rapidement. Zut. Il ne s'était pas vraiment préparé à l’afflux de lumière et était maintenant ébloui. Il plissa les sourcils et cligna (j'ai failli écrire clignota...) des yeux plusieurs fois avant de sortir de son antre et d'ouvrir lentement les yeux.

Aussitôt qu'il était allé saluer Mélancolie du Papillon, il s'assit au milieu de la clairière qui servait de camp et attendit.

Attendit.

Encore.

Attendit longtemps.

Puis il commença à franchement se faire ch*CENSURE*, donc il regarda autour de lui qui pourrait-il s'amuser à taquiner. Personne. Ah si. Ange des Enfers. Il eut une autre idée et se dirigea vers son lieutenant, lui proposant joyeusement:

-Est-ce que tu as du temps pour une patrouille?

Le chat noir accepta, et ils se dirigèrent tout deux dans la forêt.

Ils marchèrent longtemps. Étoile de Jais se trouvait enfin au calme. Facile, son cher lieutenant était aussi silencieux qu'une huître.

Ils arrivèrent à la frontière entre leur Clan et celui du Tonnerre. Les chats restèrent quelques minutes à la frontière clanique, mais avant de partir, Étoile de Jais remarqua un chat un peu plus loin. Tornade Cécité, le guérisseur du Tonnerre. Il s'écria:

-Hé, Tornade Cécité!

Il eut un sourire satisfait en voyant le chat se diriger vers lui... Euh, pardon, vers eux... Et poussa un long soupir d'agacement en le voyant s'enfuir entre les broussailles.

-Bon, on continue, fit-il à l'attention de son lieutenant.


Dernière édition par Etoile de Jais le Lun 18 Juin - 16:12, édité 2 fois

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Ange des Enfers le Sam 19 Mai - 11:23

[ Bien évidemment, à la bourre ]

ANGE DES ENFERS

Il pleuvait du sang. Oui. Du sang. Mais ce n'était pas le plus bizarre. Lui, Ange des Enfers, était allongé par terre, impuissant, devant le tueur en série, le maître des ombres, le psychopathe, appelez-le comme vous voulez, sa n'a aucune importance. La seule importance, c'est qu'il était en position de faiblesse, en signe de soumission. Et la soumission, c'est pour les faibles; pour personne d'autre. Et, au comble de tout cela, il avait peur. Inutile de vous dire que la peur était pour les ratés. Vous le savez pertinemment.
Ils était dans une forêt sombre, sans chemin, sans passion, avec juste une odeur de sang et de souffrance. De grands arbres sans feuilles ni écorces peuplaient cette mystérieuse forêt. Il n'y avait pas de chemins, pas de début, pas de fin. C'était juste une interminable jungle ( je trouve pas le mot >< ) froide et silencieuse. Mais revenons en au sanguinaire tueur. Il avait le pelage maculé de sang et des yeux rouges sadiquement posé sur lui. Il leva une patte vers lui, mais ne le toucha pas. A ce moment là une douleur atroce perça son échine et fit trembler son corps déjà douloureux. Il vit alors qu'ils étaient deux. Deux tueurs, avant de plonger dans des ténèbres encore d'une plus grande noirceur encore que la nuit où il avait tué son père.

Deux yeux bleus glacés s'ouvrirent alors dans cette maudite tanière. Il se retourna dans sa litière de mousse, souhaitant dormir encore un peu. Mais un pauvre malheureux marcha malencontreusement sur sa queue qui traînée à coté de lui. Il se leva alors d'un bond, cracha sur le jeune guerrier, et hurla :

" Sa t'arrives jamais de regarder où tu mets tes pattes !!!!

Son malheureux voisins balbutia quelques brefs mot d’excuse et sortit en courant, la queue antre ses pattes arrière. Quelle crétin, ricana t'il, même pas fichu de faire face à un VRAI guerrier.
Mais cette cervelle de souris l'avait totalement réveillé. Il se mit donc debout, et secoua sa fourrure couverte de brins de fougère séchés. Il était le seul dans la petite tanière. Il grogna et sortit dehors, essayant de ternir sur ses frêles jambes.

La vive lumière l’ébloui quelques instants. Il y avait beaucoup de monde aujourd'hui, dans le camp. Divers guerriers réveillaient leurs minables apprentie, d'autre encore se motivait pour allez patrouiller. Il ne savait même pas que la forêt courait un grave danger. Pathétique. Voilà le juste mot. Ils sont tous simplement pathétiques. Ils courent, ils s'occupent, ils entraînent leurs apprentie. Ils ne se doutent même pas que l'ennemi nous observe, regarde nos faiblesse, et envisage un plan pour tous nous tuer !
Ange des Enfers était peut être paranoïaque, il s'en fichait, il pensait ce qu'il pensait, et n'a strictement rien à faire de ce que pense les autre. De toute façon, il le savait déjà. Ils pensait qu'il était un guerrier taciturne et mal honnête, et qui ne fallait surtout pas approcher. De toute façon, leurs jugements ne les sauvera pas. Rien ne les sauvera, là où ils en sont.
Debout devant l'entrée du camp, il vit le chat, il avait oublié son nom, qui lui avait marchait sur la queue. L'intéressé leva d'ailleurs un regard occupé dans sa direction. Il le toisa comme il l'aurait fait à un chaton d'un clan ennemi qui lui demanderai si il était gentil. Le chat baissa la tête, honteux. Il éclata de rire en voyant la mine déconfite de sa proie. Mais il n'en avait pas finit avec ce vaurien, il s’apprêtait à lui marchait sur une de ses patte quand son bizarroïde de chef vint vers lui. Ange des Enfers soupira, que lui voulait t'il encore, bon sang ?
Etoile de Jais lui dit joyeusement :

-Est-ce que tu as du temps pour une patrouille?

Bouffon. C'est le mot qui vint direct à l'esprit d'Ange des Enfers. Mais pour lui faire plaisir, il opina de la tête. Si il voulait aller faire mumuse dans les bois, grand bien lui face, mais pourquoi devait t'il sans cesse appelait son lieutenant ? Il a peur de se faire choper par le tyran ? Où alors croyait t'il qu'ils allaient bien s'amuser tout les deux ?
Risible.
En plus, il l'empêchait d'humilier son nouveaux souffre-douleur. En prime, il bouscula quand même son nouveaux jouet, en lui murmurant à l'oreille :
- Blaireau.
Et il sortit du camp, accompagné par son parasite de chef.

Il trottinait donc dans la forêt, allant vers la frontière. Des oiseaux gazouillaient non loin de là, il vit une vipère dormir tranquillement sous un petit rocher. La nature semblait joyeuse d’accueillir les deux chats, qui leurs faisait harmonie ( je sais pas si ça ce dit ... ). En tout cas, c'est ce qu'il pensa avant de s'écorcher la patte sur un petit cailloux particulièrement pointu. Il lança échapper un juron et reprit sa petite balade, maugréant contre la nature.
Il avait presque oublié qu'il avait un chef qui l'accompagné quand il s'arrêta, le lieutenant faillit lui rentrer dedans.
Ils firent tous les deux une agréable petite pause, même si il n'était pas essoufflé. Ange des Enfers 'allongea dans l'herbe fraîche et entreprit d’écraser une coccinelle. Ce n'était pas une grande occupation, mais ça fait passer le temps. Un liquide vert s'écoula du minuscule corps de son insecte quand son chef commença à partir.
Un bruissement de fougère lui indiquait qu'un chat ne se trouvait pas très loin. Mais il continua tout de même à écrabouiller sa pauvre proie, car il juger que ça avait plus d'importance que de tourner le tête pour voir qui était ce mystérieux guerrier. Et, de toute façon, il était du bon coté, ce qui veut dire gentil, car sinon, ils seraient déjà mort, lui et son chef.
Etoile de Jais s'exclama alors :

-Hé, Tornade Cécité!

Cette fois, il tourna la tête vers son chef, en voyant s'afficher sur son visage un sourire. Ange des Enfers n'aimait pas les guérisseurs, leurs cotés gentils petit minous qui veulent pas faire la guerre l'exaspéré. Il ne put donc se retenir de susurrer entre ses dents : et un bouffon de plus ...
Il se demanda si son chef l'avait entendu, de toute façon, qu'elle différence sa fera si il l'avait entendu, tout le monde sait que Ange des Enfers détestait la compagnie, donc il n'allait pas faire semblant de jouer au mignon petit minou, non ?
Son chef demanda au guérisseur :

-Comment vas-tu?

Ange des Enfers se leva, abandonnant sans regret le reste de sa coccinelle rapiécée et dit machinalement

- A, tient, Tornade Cécité, quelle bonne surprise !

Bien évidemment, c'était ironique, comme vous avez sans doute put le remarquer. Il changea de position et s'assit, afin de lécher sa patte meurtrie par le petit cailloux qui s'était coincé dedans, faisant perler quelques gouttes de sang. Le lieutenant les lécha rapidement avant de lever les yeux vers le guérisseur.
Mais Etoile de Jais s'en allait déjà, ce qui mettait de meilleurs humeur le lieutenant. Ils allaient se passaient du bouffon. Je n'aurais pas pus le supporter, de toute façon, pensa Ange des Enfers en s'enfonçant dans la forêt avec son chef.


Dernière édition par Ange des Enfers le Lun 18 Juin - 17:35, édité 1 fois
avatar
Ange des Enfers
Lieutenant Sky
Lieutenant Sky

Messages : 447
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 18
Localisation : devant le frigo

Votre Chat.
Clan.: Ombre
Rang.: lientenant
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Aël le Lun 18 Juin - 15:47

[Bon petit changement de programme ; faut se bouger. Ça fait déjà deux mois, alors on va changer des petits trucs. On oublie Storm/Papillon, et la patrouille se compose donc uniquement de Jais et de Sky. Si ça suffit pas, je jouerai un perso supplémentaire avec le compte Pnj. Donc n'oubliez pas de modifier vos Rps (:]

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 20
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Aël le Mar 19 Juin - 16:29

[Okay (: Maintenant, soit Jais tu réponds avec Cyclone, soit on prie pour quel flemme de rper de Susucre s'envole.]

EDIT SUSUCRE : Vos prières ont été exaucés xD

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 20
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Destin Sanglant le Jeu 21 Juin - 10:29

A croire que pour une fois, la chance jouait en la faveur de Destin sanglant, pardon, je voulais dire Echo du Diable. Les deux tueurs de l'Apocalypse n'eurent pas trop de temps à attendre qu'un chat pointa le bout de son nez. Le félin blanc dévisagea sa proie. En face se tenait un chat noir avec le bout des pattes blanches ainsi qu'une queue rousse. Il s'arrêta juste devant la cachette des deux membres de l'Apocalypse et scruta le paysage. Destin Sanglant attendit et la voix de l'inconnu retentit :

- Hé Tornade Cécité !

Dest' balança son regard dans la même direction que le matou et entraperçut un autre chat non loin de la frontière. Quelle chance deux chats et comme on dit, jamais deux sans trois. Et oui, une troisième proie apparut à côté du premier inconnu. Un chat qui paraissait de la même trempe que Nuage de Cyclone et Dest'. Un tueur à l'état pur. Il engagea la conversation avec le dénommer Tornade cécité qui préféra s'enfuir la queue entre les pattes que de rester plus longtemps.

Quelle attitude pathétique. Fuir n'est jamais la solution à vos problèmes. Il suffit de regarder Aël. Le vautour s'enfuyait et qu'est-ce que ça lui apportait ? Seulement de retarder d'un jour ou deux sa mort. De toute façon, il ne manquera à personne une fois rejoint son clan du ciel pourri. Bref, arrêtons de dériver sur l'ex second de l'Apocalypse pour nous concentrer sur la scène qui allait se dérouler.

Deux adversaire pour deux tueurs qui cherchait une sympathique distraction. Dest' jeta un coup d'oeil à Nuage de Cyclone et reporta vite son attention sur sa prochaine action. Lequel se ferait attaquer par Nuage de Cyclone et lequel allait sûrement y laisser la vie face à Destin sanglant. Ah oui, on ne tue pas, les trois règles. Mais bon, une petite entorse au règlement en pleine action, personne n'y verrai d'inconvénient. Et puis, Destin est le chef alors il fait ce qu'il veut !

Il chuchota à Nuage de Cyclone.

- Tu t'occupes de celui qui est blessé à la patte, ça ne devrait pas être trop dur pour toi. Moi, je m'occupe de l'autre.



Un sourire carnassier embellit son doux visage et d'un mouvement de queue, Destin Sanglant lança l'attaque.

Tout se passa rapidement. Les deux fauves sortirent du buisson et bondirent sur leurs proie respectives. Destin Sanglant n'eut aucun mal à plaquer au sol le félin qu'il avait pris pour cible. Après tout, c'était une habitude pour le tueur d'empêcher ses victimes de bouger pour les torturer de plus belle. Bien entendu, Le matou blanc aux pattes noirs se débattit. Grossière erreur... Dest' grogna et le mordit au niveau de l'épaule pour le stopper. Le sang gicle et parsema le sol de sa douce couleur vermeil. Destin Sanglant recracha le surplus de sang qu'il avait avalé et jeta un regard vers Nuage de Cyclone. Son élève semblait s'amuser. Tant mieux un peu de distraction ne fait jamais de mal. Destin Sanglant tourna son regard vers sa proie amoché étendu au sol. Il s'approcha de son oreille et lui chuchota :

- Bouh ! J'espère que tu es prêt à mourir parce que je vois bien ton futur se terminer dans peu de temps.

Sur ceux, il lui griffa méchamment l'oreille et continua sur tout le pelage du félin. Par ailleurs ce pelage autrefois plan commençait à devenir aussi rouge que le bout de sa queue. Destin lui brisa aussi sa patte arrière en prenant soin de ne pas le tuer immédiatement pour que sa proie sente toute la douleur de son attaque du début à la fin.

Le tueur finit par stopper sa torture et décidé d'en finir. Oui, tout ce sang répandu sur ses pattes et tout autour de lui, lui ordonnait de tuer. Tu ne l'as pas répandu pour rien. Il est temps d'en finir. Il leva sa patte et brisa le cou du félin sans le moindre scrupule. Il se releva et s'assit à côté. Un sourire sadique parsemait son visage. Il ne restait plus que l'autre qui devait toujours être en vie si nuage de Cyclone n'avait pas fait de bêtises. Enfin, ça c'est ce qu'il croyait, car en vérité, il y en avait un qui allait revenir d'entre les morts...

HRP : J'ai fait un peu de ménage sur le sujet ^^

_________________

Merci ma fonda adorée



Les cadeaux de ma Jais Chérie !!!!!:

Mes autres Cadeaux et Signatures ^^:
"Mon but, tous vous exterminer, jusqu'au dernier..."

avatar
Destin Sanglant
Co-Fonda Susucre
Co-Fonda Susucre

Messages : 399
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 22
Localisation : Je chasse des Lapins Bleus XD

Votre Chat.
Clan.: Apocalypse
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Ange des Enfers le Ven 22 Juin - 20:07

[ J'imagine que c'est à Nuage de Cyclone ... ? ]
avatar
Ange des Enfers
Lieutenant Sky
Lieutenant Sky

Messages : 447
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 18
Localisation : devant le frigo

Votre Chat.
Clan.: Ombre
Rang.: lientenant
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Etoile de Jais le Sam 23 Juin - 7:35

[Oui, je le fais ce soir ou cet après midi]

[Patience]

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Etoile de Jais le Dim 24 Juin - 9:56

[Bah non en fait je le fais maintenant Razz )

NUAGE DE CYCLONE

Je commençais à m'ennuyer ferme, et sentais mes paupières devenir lourdes. Bon, qui tentait de m'hypnotiser? Je bailla un grand coup, mais ne me fit pas reprendre. De toute façon, bruits ou pas, nous allions gagner. Comme je l'avait dit un peu plus tôt, un chat noir et blanc fit son apparition, suivi d'un chat noir de jais. Le premier chat semblait appeler quelqu'un. Un chat gris qui était un peu plus loin. Mais avant que je ne puisse comprendre la fin de la phrase du chat blanc, le chat gris prit la poudre d'escampette. Woua, c'était vachement poli... Le rouquin jeta un regard vers Destin Sanglant, qui souriait. Le chef lui chuchota:

- Tu t'occupes de celui qui est blessé à la patte, ça ne devrait pas être trop dur pour toi. Moi, je m'occupe de l'autre.

Nous bondissâmes ensemble hors des fourrés, les deux proies se retournant vers nous, et je m'attaqua au chat noir, tout en m'écriant, tellement excité que ma voix en devenait anormalement aiguë:

-Oh, mon pauvre chaton, ta patte te fait souffrir? Oh, c'est bête, mais je vais abréger tes souffrances!

Et je lui bondit dessus, le mordant la nuque, essayant d'éviter ses coups de griffes, mais ce n'était pas évident, car même si il était blessé, il ne s'avouait pas vaincu pour autant. Je jeta un oeil vers les autres chats, et souria de tout mes crocs en voyant que l'adversaire de Destin Sanglant était mort, la nuque brisé.

Je vis mon adversaire qui eut lui aussi un sourire, mais un peu plus discret. Que faisait-il? Il était heureux que son ami était mort? Quand je compris. Il n'était pas mort. Mais... Comment? J'allais prévenir Destin Sanglant quand une voix féminine éclata de rire. Des renforts? Non.

ETOILE DE JAIS

Je ne compris pas vraiment pourquoi Tornade Cécité prit la fuite. Avait-il entendu ou vu quelque chose? Non, c'est vrai, il était aveugle, il a du se dire que je l'attaquais. J'allais dire quelque chose à Ange des Enfers quand je vis que sa patte saignait. Mais cela n'avait pas l'air profond, aussi je ne lui dis pas de retourner au camp. J'eus raison.

Au moment où nous allions continuer notre route, je vis deux chats, un blanc aux yeux rouges et un chaton roux et blancs bondir des buissons et se jeter sur nous. Le chat blanc bondit sur moi et me plaqua au sol. Je voulus me dégager mais il me mordit à l'épaule, me faisant crier et me griffa violemment avec ses longues griffes acérées.

- Bouh ! J'espère que tu es prêt à mourir parce que je vois bien ton futur se terminer dans peu de temps.

Je ne e démonta pas. Je savais pertinement que ce chat blanc ne connaissais pas le clan des Etoiles, ni le privilège des 9 vies. Et je répondis tout en crachant du sang:

-Je sais, mais pour l'instant je n'ai pas peur de la mort.

La torture dura longtemps. Le chat n'y allait pas de main morte. Et il me tua.

Ah, j'était mort. Bon, que faire dans cet espace bleu azur. L'attendre? Non, il fallait que je la fasse venir. Sinon ils tueraient Ange des Enfers. Je cria donc:

-Etoile de Jais!! Viens, j'ai besoin de toi!!

Elle apparut heureusement devant moi. Elle posa sa patte sur la mienne sans un mot -étrange, elle avait l'air triste- et eut un sourire qui ressemblait à celui du chat blanc. Et elle me bondit dessus, elle aussi.


PDV: Glace

J'éclata d'un rire heureux quand je repris le corps de mon frère. Puis j'analysa la situation d'une mine enfantine. Je m'arrêta devant les flaques de sang et eut un gloussement amusé. Du sang! Du sang! Youhou! Je me diriga vers Ange des Enfers, ignorant le chaton roux et blanc:

-Salut, Ange des Enfers! Je croyais pas te revoir!

Je tourna la tête vers le chat blanc aux yeux rouges et m'écria joyeusement:

-Oh, toi aussi tu as les yeux rouges! (je regarda le chaton et dit) Toi aussi!!

Je fis un grand sourire et fixa le ciel en criant:

-Magnifique, tout ce sang!!

Je me fis plus sérieuse et regarda les trois chats qui n'avaient toujours pas bouger.

-Bien, qui a tué mon frère. Je voudrais me battre contre lui et si possible le tuer.


Dernière édition par Etoile de Jais le Mer 1 Aoû - 10:22, édité 1 fois

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Ange des Enfers le Lun 25 Juin - 18:58

Ange des Enfers

D'une démarche boiteuse, Ange des Enfers essayait de ne pas se laisser distancer par son chef. C'était la honte, de ce faire distancer par ce looser ( de son point de vue, bien sur ;D ). En marchant, il s'était planté une épine dans la patte, et, du coup, elle saignait. Mais MONSIEUR Etoile de Jais n'avait pas juger nécessaire de l'envoyer se soigner au camps. C'est pas qu'il avait mal, ou peur du sang, qui suintait sur se blessure, mais ce qui le dérangeait, c'était les dégâts que pouvait causer la plaie. Il se voyait déjà poursuivre par un ours assoiffé de sang.
Mais ce qui les traquaient étaient encore pires.
Bougonnant, Ange des Enfers tentait de boiter le plus vite possible quand deux chats surgirent des buissons. En un éclair, le lieutenant les analysa : ils n'appartenaient à aucun clan de la forêt qu'il connaisse. Le plus grand était blanc avec des yeux rouges. Rouge sang. Comme Glace. Ange des Enfers frissonna. Le plus petit était roux et blanc, et avait les même yeux rouges.
Au comble du matou, se fut le plus petit qui l'attaqua. Quoi ?! Il était trop faible pour que le grand daigne tournait la tête dans sa direction. Pfff ... . En plus, à son grand désarroi, le novice parait tous ses coups de griffes. Le chaton avança sa tête vers sa nuque, essayant de lui mordre la nuque. Le chat noir et blanc l'envoya bouler. Ce qui l'énervé le plus, encore plus que son infériorité, c'est était qu'ils son extraordinairement doué. Les apprenties du clan de l'ombre n'arriverait même pas à la cheville de son adversaire. Si ils attaquent le clan, on est morts, pensa Ange des Enfers, en se concentrant sur le chaton. Mais soudain, il tourna la tête vers son aïeul. Ange des Enfers, n'aimant pas que ses adversaires soit distraient, regarda lui aussi vers le centre de leurs " champs de bataille ". Ce qu'il vit ne lui fit ni chaud, ni froid.
Etoile de Jais est mort.
Génial, il deviendra enfin chef, et il ne l'avait même pas tuer, il n'avait pas eut besoin. Mais il aurait préféré que sa ne soit pas en ce tant de crise, ce qui ne l'enchanta pas.
Mais, malheureusement, il avait oublié que son chef était sensé avoir 9 vies. Mais quand il se releva -ce qui anéantit tout les rêves de grandeurs pour l'instant d'Ange des Enfers- ce n'était pas son chef. Ses yeux avaient viré au rouges, son poils était terne, et il avait une voix particulièrement féminine.
C'était Glace. La soeur d'Etoile de Jais.
Elle avait toujours se petit air meurtrier, qui faisait affreusement ressortir ses yeux. La chatte défunte s'adressa au lieutenant :

-Salut, Ange des Enfers! Je croyais pas te revoir!

Oui, moi aussi, marmonna t'il entre ses dents. Il se souvenait parfaitement de la frayeur qu'elle lui avait infligé la dernière fois. En gros, il n'était pas ravie de la revoir, sauf si elle pouvait leur apporter la victoire.

-Oh, toi aussi tu as les yeux rouges! Elle regarda mon adversaire. Toi aussi!!

Oui. Oui. On sait. On avaient tous remarquer. Mais elle était tellement fasciné par ce spectacle qu'il la laissa avec son délire. Mais il était surtout impatient d'en avoir finit avec cette guerre. Même si il devait y laissait sa vie.

-Magnifique, tout ce sang!!

Elle reprit soudain son sérieux. A, oui, tiens, je ne vous avez pas dit, mais cette chatte est capable de passer du rire aux larmes en moins de trois secondes. Ce qui était terrifiant. Elle regardait à présent les trois chats, avec son sérieux à faire peur. Enfin, si elle le faisait pas déjà assez ...

-Bien, qui a tué mon frère. Je voudrais me battre contre lui et si possible le tuer.

Ange des Enfers tourna la tête vers le chat blanc, avec un sourire aux lèvres. Il adorait ce qu'il allait faire. Il dit d'un ton qui se voulait triste, mais il ne put caché ce petit air sarcastique qui ne le quittait pas. Il lui répondit :

" - C'est lui. C'est lui qui la tué. "

Et il fit un brève mouvement de la queue vers l'assassin. Que c'était bon de se venger ! Il lança un regard assassin au chat blanc.
Que c'était bon.
Il enviait Glace. Elle, elle était immortel, mais elle pouvait quand même vivre. Elle aurait le privilège de planter les griffes de son frère dans la chair de leurs ennemies. Elle était comme lui, assoiffé de sang, et adorant tuer.
Il dut planter ses griffes dans le sol terreux pour résister à l'envie de se jeter sur le chat aux yeux rouges.
Remarque, si il était mort, comme Glace, il n'aurait pas put diriger la forêt. La mort, si elle venait à le surprendre, lui enlèverait tout rêve de grandeur. En gros, il dirait adieu à sa place si convoiter de lieutenant. Sur ce point là, il n'enviait pas du tout Glace.
Mais bon. Il n'était pas encore mort. Et ne le saura jamais. Il sera le seul chat immortel. Le seul chat qui prouvera que le clan des étoiles n'est qu'un stupide compte pour les enfants. Et il sera béni comme un dieu, comme le font ses idiots pour le clan des étoiles.
Il n'y croyait pas, au clan des étoiles. Mais, pour le détrôner, il ne faut déjà pas mourir. Il ne l'avait dit à personne, ne l'avait jamais laisser paraître, mais il avait un peu peur de la mort. Enfin, pas de la mort en personne; mais du néant qui arrive ensuite. Les ténèbres, quoi ?! Voilà de quoi il avait peur, la seul façon de la pétrifier, c'est les ténèbres. Au fond de lui, tout au fond, au plus profond de son âme, là où il y avait peut être un espoir, il espérait que le clan des étoiles existe. Juste pour ne pas allait dans le néant. Non, il voulait rejoindre Glace, qui était dans l'esprit de son frère pour l'éternité. Quelle belle façon de supporter le terrible poids qu'était la mort, de rester dans ceux qui aimaient.
Mais Ange des Enfers n'aimait personne. Et personne ne l'aimait non plus. La seul et unique personne qu'il aimait était sa mère. Il sentait encore son doux parfum qu'elle dégageait, la dernière fois qu'il l'avait vu, étant un bambin.
Mais elle était morte, tuée sans aucun scrupule par son père.
Il grogna, soufrant d'avoir réveillait des souvenir aussi lointain et tristes.
avatar
Ange des Enfers
Lieutenant Sky
Lieutenant Sky

Messages : 447
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 18
Localisation : devant le frigo

Votre Chat.
Clan.: Ombre
Rang.: lientenant
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Destin Sanglant le Mar 26 Juin - 16:13

Nuage de Cyclone s'en sortait bien. Le mâle qui l'affrontait se battait vraiment comme un chaton. L'apprenti n'aurai aucun mal à prendre le dessus et c'était perdu d'avance pour les attaquer. Tout se passait pour le mieux dans ce plan machiavélique sans failles. Tout, non. Un rire éclata dans les marécages. Un rire d'une fille complètement détraquée. Destin Sanglant souffla d'exaspération. Youpi, il avait fallu qu'il tombe sur un détraqué à deux personnalités qui avait donc plusieurs vies. Bon, le bon côté dans cette histoire, c'est que Dest' était tombé sur le chef du clan de l'Ombre. Du coup, le tueur était fier de sa prestation. Il l'avait tué sans aucun mal. Si c'était ça, un des chats les plus forts pour mériter le titre de chef, Destin Sanglant n'aura aucun mal à tous les détruire jusqu'au dernier. Il daigna tourné son regard vers le ressuscité. A présent, il ou elle, avait des yeux rouges sangs et son pelage était devenu terne. Destin Sanglant l'observa sans prendre réellement attention à ce nouvel arrivant. Mais bon, sa soudaine apparition avait stoppé le combat entre l'apprenti et le lieutenant adverse. Elle salua celui-ci en le nommant Ange des Enfers. Destin tourna sa tête lentement vers lui avec un air blasé sur le visage. Mon dieu, il commençait à s'ennuyer sans vraie action. Après tout, tué Etoile de Jais avait été trop rapide pour le tueur avide de sang. De plus, ses pulsions meurtrières s'étaient nettement calmé à la sensation de sentir et de voir du sang sur ses pattes. Elle observa les chats aux alentours tout en s'émerveillant de la belle couleur de leurs yeux vermeils. Quel dommage que Dest est un point commun avec cette dingue. Ca le faisait presque descendre dans sa propre estime de lui-même. Elle continua d'émerveillé tout le sang de l'attaque répandu au sol à l'endroit ou Destin Sanglant avait tué Etoile de Jais. Finalement, la chatte, car oui, Etoile de Jais était devenue une fille entre temps, reprit son sérieux et son visage se transforma en psychopathe assoiffé de sang. Elle demanda avide de sang et de vengeance :

-Bien, qui a tué mon frère. Je voudrais me battre contre lui et si possible le tuer.

Destin Sanglant esquissa un sourire. Elle voulait le tuer. Elle, la petite tarée qui prenait possession du corps de l'autre félin tué en trois coups de pattes. Elle espérait lui faire la peau. Mon dieu que ces félins sont remplis d'espoirs. De toute façon, l'espoir ne mène qu'à la perte. Ange des Enfers le dénonça sans scrupule. A croire qu'il désirait que son chef meurt une nouvelle fois. De toute façon, il pourrait revenir à la vie autant de fois qu'il désire, Destin Sanglant lui ferait la peau jusqu'à ce que les enfers ne la laissent plus s'échapper rejoindre son stupide clan des Etoiles. La féline tourna sa tête vers Destin Sanglant qui haussa un sourcils peu impressionné par sa nouvelle adversaire.

- Tu sais que t'es bizarre toi ?! Franchement, je crois que je préférais ton autre toi. Tu as l'air ennuyante à mourir sous tes airs de psychopathe avarié.


Ok, c'était peut-être pas le truc à dire à cette fille mais bon, Destin Sanglant s'ennuyait et avait envie de jouer avec les nerfs de son adversaire. C'est tellement plus drôle lorsque celui-ci sent la colère lui faire perdre tous ses moyens pour te détruire de l'intérieur avant de te faire tuer à l'extérieur. De plus, Dest avait besoin de se présenter plus ou moins dans son plan. Alors, engager la discussion avec cet énergumène, pourquoi pas ? Il la défia du regard et lui sourit narquoisement. Oui, elle allait péter les plombs et tout le monde serait heureux.

- Bien je pose les questions et tu y réponds gentiment. T'es qui toi, la dégénéré de service ? Pourquoi t'as prit possession du corps de l'autre mauviette ?


Il se releva calmement et d'un bond puissant plaqua la femelle au sol. Il la dévisagea d'un regard meurtrier beaucoup plus intimidant que les regards de peureuse de cette fausse tueuse.

- Je ne crois pas que tu sois en mesures de me tuer, tu es encore un chaton qui découvre le monde de mes yeux. Je pourrais t'écraser comme une vulgaire araignée. Alors, tu as intérêt à ne pas m'énerver ou tu regretteras d'avoir pris possession du corps de l'autre mort...

L'intimidation, ce qu'il aimait ça. C'était tellement plus amusant que l'arrivée de la souris parmi les fauves. Oui, car cette pimbêche aux airs supérieurs n'était qu'une souris pour destin Sanglant et Nuage de Cyclone. Même son apprenti pourrait la manger lorsqu'il aurait fait déguerpir l'autre guerrier.

_________________

Merci ma fonda adorée



Les cadeaux de ma Jais Chérie !!!!!:

Mes autres Cadeaux et Signatures ^^:
"Mon but, tous vous exterminer, jusqu'au dernier..."

avatar
Destin Sanglant
Co-Fonda Susucre
Co-Fonda Susucre

Messages : 399
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 22
Localisation : Je chasse des Lapins Bleus XD

Votre Chat.
Clan.: Apocalypse
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Etoile de Jais le Mar 26 Juin - 17:28

Toujours émerveillée par les magnifiques yeux rouges des chats présents ici -chats que je n'avais jamais vu mais dont je me sentais étrangement proches, mais je ne savais pas pourquoi-, je me dit soudain que j'avais besoin de sang. Et au plus vite. Mais si je me battais, alors que je ne m'étais jamais, au plus grand jamais, battue et que le corps de mon frère me semblait étrangement rouillé, j'allais sûrement le tuer. Le bon côté aurait été qu'il me rejonidrait, le mauvais que je ne pourrais plus faire surface dans le monde des vivants. Et j'appréciais ces moments dans le corps de mon frère. Je regarda lentement les trois chats en face de moi, attendant la réponse de ma question pourtant simple.Jusqu'à ce que Ange des Enfers dise d'un ton calme:

- C'est lui. C'est lui qui l'a tué.

Je posa mon regard sur le chat blanc désigné par Ange des Enfers. Il avait l'air fort. Il avait tué mon frère. D'un ton joyeux, je lui demanda:

-Pourquoi? C'était quoi t'as raison?

Mais le chat ne répondit pas à ma question et se contenta de dire d'un ton moqueur:

- Tu sais que t'es bizarre toi ?! Franchement, je crois que je préférais ton autre toi. Tu as l'air ennuyante à mourir sous tes airs de psychopathe avarié.

Dans ma tête, je fis un petit caprice ayant pour première phrase: "Mais nan, je suis pas débile moi!!" Bref, vous voyez le genre. Par contre, je ne compris pas vraiment la suite de sa phrase, et encore moins la tirade hautaine qui suivit la première:

- Bien je pose les questions et tu y réponds gentiment. T'es qui toi, la dégénéré de service ? Pourquoi t'as prit possession du corps de l'autre mauviette ?
Toutes ses questions en même temps me donnaient mal à la tête. Je regarda le chat blanc dans les yeux avec un visage qui n'affichait aucune expression, à part un profond désarroi, innocent et interrogateur. En fait, ma vision était brouillée et ma tête me lancinait. Mes pattes étaient immobiles, mais j'aurais juré qu'elles tremblaient. L'instinc de mon jumeau me criait, que dis-je, me hurlait de m'enfuir, mais ma douce folie m'emp^chait de bouger. J'attendait une suite. Suite qui vint assez vite. Le chat blanc me bondit dessus et me souffla, assez fort pour que les autres l'entende, même si j'affichais la même expression faite d'indifférence et d'étonnement.
- Je ne crois pas que tu sois en mesures de me tuer, tu es encore un chaton qui découvre le monde de mes yeux. Je pourrais t'écraser comme une vulgaire araignée. Alors, tu as intérêt à ne pas m'énerver ou tu regretteras d'avoir pris possession du corps de l'autre mort...

Je le regarda, les yeux ternes et fixant les siens.

-Je... Je ne comprends pas vraiment ce que tu veux dire... Je n'entends pas... Je ne comprends pas...

Je ferma les yeux très fort et continua:

-Je ne sais pas pourquoi je suis là!!!!


Dernière édition par Etoile de Jais le Ven 29 Juin - 11:58, édité 1 fois

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Ange des Enfers le Mar 26 Juin - 20:13

[ C'est à moi ou a Démon ? Si c'est a moi j'éditerai ^^" ]
avatar
Ange des Enfers
Lieutenant Sky
Lieutenant Sky

Messages : 447
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 18
Localisation : devant le frigo

Votre Chat.
Clan.: Ombre
Rang.: lientenant
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Etoile de Jais le Mer 27 Juin - 11:31

A toi

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Aël le Jeu 28 Juin - 13:34

[Ou à moi. Eh oui, j'viens tout bouleverser What a Face ]




    Une tache, non, plusieurs taches. Toutes de la même couleur, ce rouge vermeil si souvent associé au sang, liquide vital coulant dans chaque être vivant. Celui-ci allait couler aujourd'hui. Pourquoi ? Comment ? A cause de qui ? Ces questions étaient d'une simplicité déconcertante pour lui. La première réponse était qu'il y allait avoir un combat, la deuxième était que certaines personnes allaient être blessées. Non, pas tuées contrairement à ce que l'on pourrait croire. Ceux qui attaqueront veulent juste effrayer leurs victimes, les terrorisaient car ils savent que cette histoire fera le tour des Quatre Clans. N'était-ce pas là une brillante stratégie pour que les félins de la forêt craignent et soient terrorisées par ces mystérieux félins. Mais mystérieux n'était peut-être pas le terme à employer pour lui. Il les connaissait. Il les avait côtoyés. Destin Sanglant et sa bande de foutus sbires sans cervelles. Une souris serait plus intelligente que ces chats se faisant passer pour des tueurs sans pitié. Quant au félin blanc, c'était lui qui les dirigeait. Lui, il avait un peu de jugeote. Il était dommage qu'il utilise seulement pour de sombres projets à la noix tous voués à l'échec, tel avait été les mots qu'Aël avait prononcé à son ancien supérieur.


    Un problème résidait. Il était parti trop tôt. Il ne savait pas où allait se passer la prochaine attaque de Destin Sanglant. Pourtant, il avait déjà quelques indices. Le Clan de la Rivière n'allait pas être la cible, déjà sans dessus dessous à cause de la perte d'Etoile des Cascades. Alors quel Clan ? Il était allé sur le territoire du Clan du Tonnerre, quelques jours auparavant mais uniquement pour échapper à des cervelles de souris qui le pourchassaient. Il n'avait pas appris grand chose, alors cette fois-ci, il errait sur le territoire de l'Ombre. Peut-être rencontrerait-il quelqu'un qui lui apprendrait quelque chose d'intéressant. Ou alors, sa quête d'informations échouerait encore en ce jour. Malgré ce côté pessimiste, il était sûr que l'attaque aurait lieu aujourd'hui. Le félin blanc ne se permettrait pas d'attendre plus longtemps pour accomplir une nouvelle étape de sa vengeance. Il s'arrêta brusquement. Était-ce lui ou était-ce bien ce qu'il croyait ? Une patrouille était dans le coin, visiblement occupée à discuter. Il s'approcha doucement. Une odeur lui saisit à la gorge. Celle du sang. Finalement, il avait vu juste. Enfin, ce n'était qu'un coup de chance. Il tendit l'oreille, voulant savoir quel était le sujet de cette conversation.


" Tu sais que t'es bizarre toi ?! Franchement, je crois que je préférais ton autre toi. Tu as l'air ennuyante à mourir sous tes airs de psychopathe avarié.


    Un petit rire lui échappa. Il reconnaissait bien là le félin albinos. Sans le voir, rien que le ton de sa voix lui permettait de le reconnaître. C'était quelque chose qu'il ne pourrait oublier. Quelque chose lui frappa l'esprit : ton autre toi ? Voilà quelque chose de bien étrange mais il lui semblait avoir déjà entendu parler d'une telle chose. Ou alors c'était Destin Sanglant qui avait tué le chef du Clan de l'Ombre qui était revenu à la vie juste après grâce à ses neufs vies et que le félin blanc était dépassé à cause de son ignorance. Il continua d'écouter :


- Bien je pose les questions et tu y réponds gentiment. T'es qui toi, la dégénéré de service ? Pourquoi t'as prit possession du corps de l'autre mauviette ?


    Toujours aussi poli néanmoins. Et il posait toujours des questions superficielles, sans grand intérêt. Cela n'avait pas changer depuis son départ et cela ne changerait pas avant longtemps.


- Je ne crois pas que tu sois en mesures de me tuer, tu es encore un chaton qui découvre le monde de mes yeux. Je pourrais t'écraser comme une vulgaire araignée. Alors, tu as intérêt à ne pas m'énerver ou tu regretteras d'avoir pris possession du corps de l'autre mort...


    Il n'arriva pas à entendre les paroles de l'autre. Il était trop loin. Et s'il intervenait ? Cela pourrait être bien de contrecarrer les plans de Destin Sanglant et cela pourrait s'avérer amusant. Il se décida à humer l'air pour savoir à qui il aurait affaire. L'odeur du félin lui parvint, avec celle de son stupide apprenti. Alors il était là lui. Ce n'était guère étonnant. Le fumet du chef du Clan de l'Ombre lui arriva, suivi de celle de son lieutenant. Hum, Etoile de Jais et Ange des Enfers s'il se souvenait bien de leurs noms. Oui, il pouvait bien intervenir. Il n'avait pas vraiment de raison pour le faire mais bouleverser les plans de Destin Sanglant pouvait très bien passer pour une. Un sourire se dessina sur son visage. Le félin blanc allait le haïr après tout ça, mais il s'en fichait. Il avança jusqu'à derrière un arbre, juste à côté des quatre autres félins, sans se faire voir. Mais il résidait un problème : allait-il appeler le félin albinos par son nom ? Ce dernier allait probablement utiliser un nom de code. Finalement il décida de l'appeler d'une certaine façon qui se révélerait amusante mais Destin Sanglant aurait juste une très forte envie de le tuer probablement. Il finit par lancer :


- Eh bien, quelles sont ses manières mon cher ? Où as-tu donc appris à parler comme cela ? Aurais-je déteint sur toi en vu de notre dernière rencontre ? Franchement, qui aurait simplement imaginé que ce soit moi qui vienne te retrouver en premier ? Enfin bref, je crois qu'il y a des choses plus importantes que celles-ci pour l'instant. Oh, je crois que je t'ai interrompu dans tes plans aussi stupides que toi ?


    Aël se retint de rire. Ce n'était pas vraiment l'endroit ni le moment approprié. L'avantage de là où il était, c'était qu'il pouvait voir les réactions de tous ceux présents. Il les guettait d'ailleurs. Il reprit, un sourire narquois aux lèvres :


- J'espère néanmoins que je n'arrive pas au moment inopportun ? Cela serait vraiment dommage. Enfin, plus pour toi que pour moi.


    Cette fois-ci, un petit rire lui échappa. De plus, une petite voix dans sa tête lui susurrait de se montrer. Devait-il l'écouter ou pas ? Oh, allez, ce serait marrant. Un peu à lui de s'amuser. Il quitta sa cachette pour s'asseoir devant les quatre félins. La queue enroulée autour des pattes, il ne semblait pas être un ennemi. Vérité ou illusion ? Il continua, d'une voix un peu plus froide :


- Que l'on soit bien clair, je ne me cachais pas. C'était amusant de voir vos têtes surprises qui cherchait d'où pouvait provenir ma voix. A présent, mon cher, que vas-tu faire ? Vas-tu continuer ta sombre tâche sans prêter une attention à mon égard ou vas-tu t'occuper de moi ?


    Il s'arrêta un court instant mais reprit aussitôt, d'une voix moins glaciale :


- Tu sais, je voulais juste passer pour bouleverser un peu tes plans, mais je ne t'empêcherai pas de les effectuer. C’est juste que... je ne voulais pas y prendre part.

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 20
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Ange des Enfers le Ven 29 Juin - 20:25

Ange des Enfers

Ange des Enfers regardait en silence la scène qui se déroulée devant lui. Il n'avait pas offensé le félin albinos, pas le moins du monde, même. Mais qu'importe ? Le tout était d'avoir du spectacle.
Le félin blanc s'était tourné vers Glace, ne regardant même pas le lieutenant noir et blanc. Ce n'est pas très poli, pensa t'il en ricanant.
Mais après tout, pourquoi devrait-t'on être poli, quand il s'agit de la vie de quelqu'un ?
Le félin blanc lui dit :

- Tu sais que t'es bizarre toi ?! Franchement, je crois que je préférais ton autre toi. Tu as l'air ennuyante à mourir sous tes airs de psychopathe avarié.

Ce n'était pas franchement très impressionnant. Mise à part le fait qu'il avait du vocabulaire, Ange des Enfers n'était pas satisfait. Loin de là, même. Mais, apparemment, il n'en avait pas fini avec son discourt, car il continuait :

- Bien je pose les questions et tu y réponds gentiment. T'es qui toi, la dégénéré de service ? Pourquoi t'as prit possession du corps de l'autre mauviette ?

Il n'y avait pas d'explications. On ne demande pas à un sourd pourquoi il ne peut pas entendre, on ne demande pas à un aveugle pourquoi il ne peut pas voir, on ne demande pas à Glace pourquoi a t'elle prit le contrôle du corps de son frère. Donc, pour l'instant, il n'y a rien de nouveau.

- Je ne crois pas que tu sois en mesures de me tuer, tu es encore un chaton qui découvre le monde de mes yeux. Je pourrais t'écraser comme une vulgaire araignée. Alors, tu as intérêt à ne pas m'énerver ou tu regretteras d'avoir pris possession du corps de l'autre mort...

Et en plus il se sur estime ! Quel horreur. Mais pourquoi lui a t'on donné un adversaire pareil ?
Mais quelque chose parla, de nul part :

- Eh bien, quelles sont ses manières mon cher ? Où as-tu donc appris à parler comme cela ? Aurais-je déteint sur toi en vu de notre dernière rencontre ? Franchement, qui aurait simplement imaginé que ce soit moi qui vienne te retrouver en premier ? Enfin bref, je crois qu'il y a des choses plus importantes que celles-ci pour l'instant. Oh, je crois que je t'ai interrompu dans tes plans aussi stupides que toi ?

Maintenant, il commençait vraiment a s'ennuyer. Ils n'avaient rien de mieux à faire que de se crier dessus, sous estiment les plans de l'un et vis versa.
Lui, tous ce qu'il voulait, c'était reprendre le combat. Mais il fallait que l'autre s'en mêle. Et il aurait pu parier qu'il faisait aussi parti de la bande. Mais il continua tout de même son petit jeux, qui avait l'air de temps l'amusée, vu le ton de sa voie :

- J'espère néanmoins que je n'arrive pas au moment inopportun ? Cela serait vraiment dommage. Enfin, plus pour toi que pour moi.

Mais cette fois, il sortit de sa cachette, qui était un petit buisson bien caché. Il avait les yeux bleus, pas rouge, contrairement à ses camarades. Il vint s'asseoir devant le petit groupe, la queue enroulé autour des pattes. Il avait l'air d'un petit ange. Mais Ange des Enfers savait que les impressions sont souvent trompeuses. Il faisait surement parti du lot des assassins. Le félin noir et blanc banda ses muscles, paraît à toutes attaques. Maintenant, ils étaient en nombre inférieur, ce qu'y n'était vraiment pas terrible.
D'une voie froide, le chat qui venait de surgir continua :

- Que l'on soit bien clair, je ne me cachais pas. C'était amusant de voir vos têtes surprises qui cherchait d'où pouvait provenir ma voix. A présent, mon cher, que vas-tu faire ? Vas-tu continuer ta sombre tâche sans prêter une attention à mon égard ou vas-tu t'occuper de moi ?

Il ne se cachait pas ? Non, en effet, il était un train de prendre de thé. Il devait être en train de se moquer d'eux. Surement. C'est fou ce qu'il sont idiot, ça va devenir la marque de fabrique du clan des " yeux rouges ", sauf le chat qui venait de surgir, qui n'avait pas les yeux de cette couleur, aussi bête qu'une souris, pensa en rayant le chat.
Après un court instant, il reprit d'une voie légèrement plus chaleureuse, qu'y ne lui allait pas du tout, d'ailleurs :

- Tu sais, je voulais juste passer pour bouleverser un peu tes plans, mais je ne t'empêcherai pas de les effectuer. C’est juste que... je ne voulais pas y prendre part.

Cette fois, Ange des Enfers ne put s’empêcher de soupirer. Voyant tout les regards pointaient vers lui, il déclara :

" Vous avez finit votre dialogue, c'est bon, on peut continuer. Tu parles d'un bouleversement ! Vos plans sont aussi minable l'un que l'autre, mais vous ne pouvait pas vous empêcher de vous rabaisser, ce qui est minable, étant donné que vous êtes au même niveau. Enfin Bref. Tu en étais où ? "

Il tourna la tête vers le félin blanc albinos, l’incitant à reprendre son monologue. Il espérait que ça allait les énerver, pour avoir enfin un combat. C'était d'ailleurs le but de ses paroles, et aussi une occasion de dévoiler ses pensées intérieurs.


Dernière édition par Ange des Enfers le Sam 30 Juin - 8:10, édité 1 fois
avatar
Ange des Enfers
Lieutenant Sky
Lieutenant Sky

Messages : 447
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 18
Localisation : devant le frigo

Votre Chat.
Clan.: Ombre
Rang.: lientenant
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Aël le Sam 30 Juin - 8:04

[ Hé ! J'ai pas les yeux rouges mais les yeux bleus !]

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 20
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Ange des Enfers le Sam 30 Juin - 8:07

[ Oups, je modifie ;D ]
avatar
Ange des Enfers
Lieutenant Sky
Lieutenant Sky

Messages : 447
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 18
Localisation : devant le frigo

Votre Chat.
Clan.: Ombre
Rang.: lientenant
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Aël le Dim 1 Juil - 8:10

[A qui l'tour maintenant ?]

Edit Susucre : [A Cyclone puis à moi et on recommence un tour Wink ]

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 20
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Etoile de Jais le Lun 2 Juil - 9:40

NUAGE DE CYCLONE

Le chaton, les griffes toujours encrées dans la fourrure du chat noir, regardait la scène sans expression crédible sur son visage. Etrangement, le chat que Destin Sanglant avait assassiné était toujours vivant. Il s'était relevé tant bien que mal, ses blessures cicatricées. Toujours en fixant le chat blanc et noir, Nuage de Cyclone le vit éclater de rire, d'une voix qui était ma foi bien féminine. Que s'était il passé? Le rouquin ne comprenait plus rien du tout. Il jeta un coup d'oeil à son chef, qui n'avait l'air nullement impressioné, comme s'il avait déjà tout compris. Le chat noir et blanc -ou la chatte, ça dépend des points de vue- se dirigea vers eux, une expression joyeuse au visage, et parla au chat noir, ignorant complètement Nuage de Cyclone, mais il était tellement paumé qu'il n'y fit même pas attention:

-Salut, Ange des Enfers! Je croyais pas te revoir!

Ange des Enfers? Le chaton baissa la tête vers le-dit Ange des Enfers, qui lui, ne semblait pas enchanté de revoir cette étrange apparition. Pourquoi? Ils s'étaient déjà... Vus? Le chat se détourna d'eux pour fixer Destin Sanglant, tout en s'écriant:

-Oh, toi aussi tu as les yeux rouges!

Le chaton roux et blanc remarqua quand même qu'elle aussi avait les yeux couleur sang. Elle se retourna vers l'apprenti et cria:

- Toi aussi!!

Heuu, ouais, marmonna le chaton, plus déconcerté qu'autre chose. Le chat s'arrêta vers les flaques de sang produit par lui-même avant que ces blessures ne se referment et s'écria:

- Magnifique, tout ce sang!

Elle ou Il devint tout à coup plus sérieux et dit d'un ton suffisant pour qu'ils l'entendent, après ces exclamations persantes:

-Bien, qui a tué mon frère. Je voudrais me battre contre lui et si possible le tuer.

Son frère? L'autre? Un long silence s'abbatit sur le champs de bataille, ce qui eut le don d'énerver autant la chatte que Nuage de Cyclone. Jusqu'à ce que Ange des Enfers, resté silencieux jusque là, dise en pointant de la queue Destin Sanglant:

- C'est lui. C'est lui qui l'a tué.

Le chat coula un regard vers Destin Sanglant et ce dernier dit d'un ton moqueur:

- Tu sais que t'es bizarre toi ?! Franchement, je crois que je préférais ton autre toi. Tu as l'air ennuyante à mourir sous tes airs de psychopathe avarié.

Aouch, une réplique qui fait mal. Elle ne devait pas faire exprès d'être folle, se dit Nuage de Cyclone, dans un élan de bon sens.

- Bien je pose les questions et tu y réponds gentiment. T'es qui toi, la dégénéré de service ? Pourquoi t'as prit possession du corps de l'autre mauviette ?

Pas de réponse. La chatte semblait paniquée. Mais en même temps calme. Bizarre. Elle regarda Ange des Enfers, qui ne sembla pas le remarquer. Elle restait immobile, fixant tour à tour Ange des Enfers et Destin Sanglant. Elle semblait perdue. Comme Nuage de Cyclone.

- Je ne crois pas que tu sois en mesures de me tuer, tu es encore un chaton qui découvre le monde de mes yeux. Je pourrais t'écraser comme une vulgaire araignée. Alors, tu as intérêt à ne pas m'énerver ou tu regretteras d'avoir pris possession du corps de l'autre mort...

Et c'est là que la jeune chatte explosa. Moralement.

-Je... Je ne comprends pas vraiment ce que tu veux dire... Je n'entends pas... Je ne comprends pas...

Oulah, enfin une réaction, mais pas la meilleure qui soit.

-Je ne sais pas pourquoi je suis là!!!! Cria-t-elle, ce qui lui inspira une autre réaction, qui était à des miliers de kilomètres de ce qu'il aurais du dire:

-Ben fallait pas venir, alors.

La revenante allait répondre quelque chose quand une voix famillière tinta aux oreilles des chats présents:

- Eh bien, quelles sont ses manières mon cher ? Où as-tu donc appris à parler comme cela ? Aurais-je déteint sur toi en vu de notre dernière rencontre ? Franchement, qui aurait simplement imaginé que ce soit moi qui vienne te retrouver en premier ? Enfin bref, je crois qu'il y a des choses plus importantes que celles-ci pour l'instant. Oh, je crois que je t'ai interrompu dans tes plans aussi stupides que toi ?

Aël? Le chaton tourna le regard vers lui, mais ne le vit pas. Le fourbe ne s'était pas montré. Il n'était pas fou. Pas comme certains, enfin certaines... Le chat noir finit par se montrer, alla s'assoir devant les chats et enroula la queue autour de ses pattes, calme.

- Que l'on soit bien clair, je ne me cachais pas. C'était amusant de voir vos têtes surprises qui cherchait d'où pouvait provenir ma voix. A présent, mon cher, que vas-tu faire ? Vas-tu continuer ta sombre tâche sans prêter une attention à mon égard ou vas-tu t'occuper de moi ? Tu sais, je voulais juste passer pour bouleverser un peu tes plans, mais je ne t'empêcherai pas de les effectuer. C’est juste que... je ne voulais pas y prendre part..

Le chaton se redressa et demanda au chat noir, plus curieux qu'agressif:

- Tu cherchais les chefs des Clans? (je désigna le chat noir et blanc) Parce que je ne crois pas que celui-là soit apte à te parler, pour le moment...

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Ombre des Flammes le Mar 3 Juil - 12:58

La voix terrorisé de la chatte plaquée au sol résonna entre deux tremblements :

-Je... Je ne comprends pas vraiment ce que tu veux dire... Je n'entends pas... Je ne comprends pas... -Je ne sais pas pourquoi je suis là!!!!

Nuage de Cyclone répliqua presque automatiquement :

-Ben fallait pas venir, alors.

Destin Sanglant réprima un sourire de satisfaction. La situation retournait en sa faveur. C'était tellement facile d'être le maître de la situation. Sauf qu'un autre événement continua de bouleverser sa journée d'attaque. Un félin qui se présenta sans être invité. Sa voix de crapule résonna comme une chanson rayé à travers la forêt lui brisant les oreilles par son infâme chant. Il souffla d'exaspération en entendant la première phrase dudit invité :

- Eh bien, quelles sont ses manières mon cher ? Où as-tu donc appris à parler comme cela ? Aurais-je déteint sur toi en vue de notre dernière rencontre ? Franchement, qui aurait simplement imaginé que ce soit moi qui vienne te retrouver en premier ? Enfin bref, je crois qu'il y a des choses plus importantes que celles-ci pour l'instant. Oh, je crois que je t'ai interrompu dans tes plans aussi stupides que toi ?
[/b]

Aël... Dans d'autres situations, il aurait sûrement était très heureux de voir son ex second se représenter à lui. Mais pas maintenant. Le chef des tueurs avait d'autres préoccupations que de faire taire cette pourriture une bonne foie pour toute. Se suicidaire avait néanmoins du courage. Allez droit vers la mort et l'affronter en face. Quel félin me diriez vous. Audacieux jusqu'au bout de sa pitoyable vie. Et puis, il avait beau défier le grand sanguinaire de l'Apocalypse, ce rat restait cacher dans sa stupide cachette à l'abri des regards.

Destin Sanglant ne prit même pas la peine de répondre à la provocation du félin. A quoi bon, il n'avait rien à lui dire pour l'instant alors autant se taire. Finalement, le courageux félin noir sortit de sa cachette. Il se posta au centre du carnage, au milieu des flaques de sangs et enroula sa queue autour de ses pattes velus. On voyait dans son regard, qu'il aimait être le centre de l'attention. Il continua sa petite chansonnette ou Destin Sanglant était surnommé « Mon cher ».

Que l'on soit bien clair, je ne me cachais pas. C'était amusant de voir vos têtes surprises qui cherchait d'où pouvait provenir ma voix. A présent, mon cher, que vas-tu faire ? Vas-tu continuer ta sombre tâche sans prêter une attention à mon égard ou vas-tu t'occuper de moi ? Tu sais, je voulais juste passer pour bouleverser un peu tes plans, mais je ne t'empêcherai pas de les effectuer. C'est juste que... je ne voulais pas y prendre part..


Destin Sanglant haussa un sourcil. Finalement, Aël n'avait pas tellement changé aux fils de ses semaines de traque. Oui, il était prêt à rester fidèle à son chef. Ne pas dévoiler ses moindres plans ou l'en empêcher de les effectuer. Oui, il était encore un pion toujours sous l'emprise de Destin Sanglant. Autant rester du côté des gagnants ! La voix de son apprenti retenti à l'adresse d'Aël suivi de près par celle d'Ange des Enfers.

" Vous avez finit votre dialogue, c'est bon, on peut continuer. Tu parles d'un bouleversement ! Vos plans sont aussi minables l'un que l'autre, mais vous ne pouvait pas vous empêcher de vous rabaisser, ce qui est minable, étant donné que vous êtes au même niveau. Enfin Bref. Tu en étais où ? "

Passablement énervé Destin Sanglant lança froidement à son apprenti :

- Nocturne, fais le taire ! Je ne m'adresse pas aux êtres sans importance !

Il tourna son regard vers Aël et libéra la féline/félin/chef (peu importe me diriez-vous) de son emprise. La tarée était tellement terrorisée qu'elle ne pourrait pas bouger de toute façon. Le tueur dévisage le félin noir qui osait se tenir en face de lui :

- Et tu es venue juste pour me dire cela, ma chérie ? Voyons, tu me connais, mes plans tordus passe avant ta douce compagnie ! Tu vas devoir attendre encore un peu ma chérie, je n'ai pas encore finit ma discussion avec ses gentes personnes. Il semblerait que certains souhaitent encore souffrir un peu.


Destin Sanglant laissa un sourire hypocrite se dessiner sur son visage. L'arrivée d'Aël l'avait quelques peu sortit de son chemin tout tracé, celui de se présenter gentiment au clan de l'Ombre. Il devait en premier finir avec cette mission, il aviserai la suite plus tard.

_________________

Enconre et toujours des cadeaux de Jais-kun:

My Cat:


avatar
Ombre des Flammes
Co-Fonda Susucre
Co-Fonda Susucre

Messages : 158
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 22
Localisation : Dans l'eldorado

Votre Chat.
Clan.: Vent
Rang.: Guerrier
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Aël le Lun 9 Juil - 7:59

[Lorsqu'un Jais ne répond pas, il fait stagner tout le sujet ♪ Et merci je sais que la porte est au fond à droite du couloir ♪ /porte/ ]

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 20
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Aël le Lun 16 Juil - 12:58

[Jais ? Faudrait que t'essayes de répondre. Et j'pense qu'il faudrait rapidement boucler ce rp.]

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 20
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Etoile de Jais le Lun 16 Juil - 17:32

[Oki (15 mn top chrono) mais je vais pas faire un Rp, je suis toujours dans le placard]

Alors que j'étais dans une situation plus que désavantageuse, une voix presque enjouée avait retentie:
- Eh bien, quelles sont ses manières mon cher ? Où as-tu donc appris à parler comme cela ? Aurais-je déteint sur toi en vue de notre dernière rencontre ? Franchement, qui aurait simplement imaginé que ce soit moi qui vienne te retrouver en premier ? Enfin bref, je crois qu'il y a des choses plus importantes que celles-ci pour l'instant. Oh, je crois que je t'ai interrompu dans tes plans aussi stupides que toi ?
Nous avons tous été surpris -personnellement je n'avais pas vraiment fait attention, je préfèrais me calmer- et un chat noir était arrivé; nos attaquants avaient l'air de le connaitre, le chaton roux et le chat blanc -qui me plaquait toujours au sol, ça commençait à me faire mal. Le chat noir s'asseya la queue sur les pattes et continua son petit discour :
- Que l'on soit bien clair, je ne me cachais pas. C'était amusant de voir vos têtes surprises qui cherchait d'où pouvait provenir ma voix. A présent, mon cher, que vas-tu faire ? Vas-tu continuer ta sombre tâche sans prêter une attention à mon égard ou vas-tu t'occuper de moi ? Tu sais, je voulais juste passer pour bouleverser un peu tes plans, mais je ne t'empêcherai pas de les effectuer. C’est juste que... je ne voulais pas y prendre part..Le chaton lui demanda alors :
- Tu cherchais les chefs des Clans? (il désigna me désigna du museau) Parce que je ne crois pas que celui-là soit apte à te parler, pour le moment...Pourquoi? Je pouvais très bien parler ! Mais le nouvel arrivant n'eut pas le temps de lui parler qu'Ange des Enfers répliquait déjà en poussant un long soupir et miaula:
" Vous avez finit votre dialogue, c'est bon, on peut continuer. Tu parles d'un bouleversement ! Vos plans sont aussi minables l'un que l'autre, mais vous ne pouvait pas vous empêcher de vous rabaisser, ce qui est minable, étant donné que vous êtes au même niveau. Enfin Bref. Tu en étais où ? "
Le chat blanc ordonna alors au chaton qui s'appelait Nocture -sûrement Nuage Nocturne, il avait la taille de ce Jais appelle un apprenti- de faire taire Ange des Enfers et libéra l'emprise qu'il avait sur moi. Je pense que j'avais fais un petit coup d'éclat sans plus, il était temps de me retirer, j'allais laisser Etoile de Jais s'en occuper...
- Et tu es venue juste pour me dire cela, ma chérie ? Voyons, tu me connais, mes plans tordus passe avant ta douce compagnie ! Tu vas devoir attendre encore un peu ma chérie, je n'ai pas encore finit ma discussion avec ses gentes personnes. Il semblerait que certains souhaitent encore souffrir un peu.
Je ferma les yeux. Le corps d'Etoile de Jais dut tomber à la renverse car je sentais de l'herbe sur son museau.
POV Etoile de Jais
Je cligna des yeux plusieurs fois et me releva. Oh nan, j'étais encore dans ce trou à rat (NDA: trou à rat qui est le territoire dont tu es le chef, je te rappelle) et regarda les chats qui m'avait fait l'honneur (!) de poser leur regards sur moi avant de leur dire, car par le biais de Glace pour une fois j'avais tout entendu:
- Nan nan c'est bon j'ai juste repris mon corps de l'emprise de ma soeur vous pouvez continuer.
Je me tourna vers le chat blanc.
- J'étais un petit peu rouillé, je ne m'étais pas encore remis de ma dernière "possession".

[20 mn, deux bosses... Mais un RP !]

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Aël le Mar 17 Juil - 13:04

[Super Jais (:]


    Le lieutenant de l'Ombre répliqua rapidement à la suite du discours d'Aël. Il allait devoir calmer ses ardeurs celui-là. Enfin, avant que le chat noir puisse faire quoi que se soit, une autre voix interrompit le silence. Une voix plutôt curieuse que agressive, ce qui était étrange venant de la part de Nuage de Cyclone :


- Tu cherchais les chefs des Clans ? - Il désigna le félin noir et blanc - Parce que je ne crois pas que celui-là soit apte à te parler, pour le moment...


    Pas... apte à parler ? Voilà une chose bien singulière. Enfin bref, il n'allait pas s'attarder là-dessus, il n'était pas là pour ça.


- Les chefs de Clans ? Je n'en ai que faire !


    Il n'allait pas non plus trop dévoiler ses intentions. Il n'était pas idiot. Pour l'instant, sa préoccupation était de terminer cette discussion, elle n'avait que trop durer. L'objectif de Destin Sanglant concernant cette attaque était simple en fin de compte ; il voulait juste effrayer une patrouille. Le félin blanc répliqua d'ailleurs suite aux paroles de Ange des Enfers. Nocturne ? Le pseudonyme de Nuage de Cyclone ? Amusant. Puis il lui répondit :


- Et tu es venue juste pour me dire cela, ma chérie ? Voyons, tu me connais, mes plans tordus passe avant ta douce compagnie ! Tu vas devoir attendre encore un peu ma chérie, je n'ai pas encore finit ma discussion avec ses gentes personnes. Il semblerait que certains souhaitent encore souffrir un peu.


    Ma chérie . Oh, n'avait-il donc pas apprécier le "mon cher" ? De toute évidence, il s'agissait de cela. Mais, concernant ce qu'il venait de dire, ironie ou vérité ? Au fond, cela lui importait peu mais cette situation l'amusait. Ce petit jeu le divertissait et il continua de jouer son rôle :


- Mon cher, n'ont-ils pas déjà assez souffert ? Rentrons, je pense que tu as achevé ta mission du jour, tu ne crois pas ?


    Il s'approcha de Destin Sanglant et ajouta une dernière chose, mais de manière à ce que seul le félin blanc l'entende :


- Et puis, il faut que nous discutions, rien que nous deux... C'est pour ça que je suis là en fait.


    Il recula aussitôt, jeta un regard méfiant aux autres, et s'en alla. Il déclara juste avant de disparaître dans la forêt :


- J'en ai fini ici. J'espère... qu'on se reverra très prochainement. Surtout toi mon cher !



[Pas top du tout mais bon, on va faire avec. En plus, j'introduis directement mon futur rp avec dest' /porte/]

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 20
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jugement des bourreaux de l'Apocalypse peut commencer !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum