Turn the page [PV Aël et peut-être Susucre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Turn the page [PV Aël et peut-être Susucre]

Message par Etoile de Jais le Mer 12 Déc - 12:54

— Le pouvoir est si calme, car c'est ce calme en lui-même a l'aspect de la force —
Edward G. Bulwer-Lytton



Étoile de Jais regardait les alentours d'un œil morne, le visage détendu et pourtant, il était plutôt stressé. Plus aucun chat de son clan ne le respectait, à présent. Ils le considéraient tous comme une erreur de la nature, comme un chat maudit possédé par un esprit mort. Tout du moins, c'est ce que le meneur pensait. Mais tout ces soucis s'évanouirent quand il vit apparaître sa sœur devant lui. Elle, pure comme la neige, blanche comme un ange. Lui, sombre comme la nuit, noir comme un démon. Ils étaient jumeaux mais ils étaient différends. Mais, dans les rêves du félin, ils étaient tout les deux face à face et rien ne pouvait les différencier, si ce n'est leur couleur d'yeux. Glace gardait son petit sourire qui signifiait que pour une fois, elle était calme, alors que son frère était plutôt nerveux. Soudain, le rictus de la femelle s'intensifia et Étoile de Jais remarqua qu'elle avait sorti les griffes. Il fut tenté de sortir de son sommeil, mais une peur panique l'empêchait de faire quoi que se soit. Et pourtant, il n'avait pas peur de sa jumelle. Il était juste effrayé par les chats de son Clan. Il avait peur de ses regards insistants et accusateur sur sa propre personne. Personne ne se doutait que ses apparitions fantomatiques lui permettait de s'évader du monde réel quelques instants. C'est pour faire durer cette évasion qu'il laissa les griffes acérées de la jeune chatte lui transpercer le poitrail.


Glace eut un sourire satisfait, au travers du corps de son frère. Enfin. Elle avait enfin empli le cœur de son jumeau de désespoir, de haine et de terreur, si fort qu'il s'en remettait à elle. La jeune chatte ne savait même pas comment le meneur enjoué et positif qu'elle avait connu avait pu se transformer à ce point. Elle haussa les épaules, consciente que se poser des questions n'arrangerais rien. Elle sentait que son plan pouvait enfin se mettre à exécution. Elle secoua légèrement la patte droite, se sentant un peu engourdie. Et puis elle décida de sortir de la tanière froide et morne d’Étoile de Jais.

Dehors, tout le monde la regardait longuement. Quand elle était sortie de l'antre, tout les chats présents s'étaient tus, et un silence pesant était tombé sur la clairière. La possédeuse (je sais, ça veut rien dire..) traversa le camp avec un petit sourire mesquin aux lèvres et s'enfonça dans la forêt, certaine que les guerriers la fixait toujours.

Le calme était toujours présent dans la forêt, et Glace fronça les sourcils. Elle s'était ENCORE perdue. Jamais elle ne comprendrais qu'aller tout droit, c'était bon pour perdre son chemin. Mais elle, tout ce qu'elle espérait c'était tomber sur eux. Ils étaient forts, la morte le sentait. Elle savait qu'ils rendraient son frère fort, lui aussi. Elle savait qu'ils allaient le rendre fou. En tous cas, elle l’espérait. De tout son cœur, même si ce dernier ne battait plus depuis des lunes.

Donc elle marchait, marchait et marchait encore dans la forêt, impatiente de rejoindre les marais. Quand elle fut arrivée, elle fit appel à sa mémoire de poisson rouge pour se souvenir de la direction par laquelle ils étaient partis. Une fois qu'elle eut emprunté le chemin qui lui parut le plus plausible, elle fut étonnée de voir que le paysage changeait pour se transformer en un chemin poussiéreux, entouré d'arbres morts et de nappes de brouillard, et bien qu'elle apercevais de loin le clair de lune, il faisait très sombre. Bref, l'atmosphère était glauque.

Glace s'assit au beau milieu du chemin, persuadée que quelqu'un finirait par pointer le bout de son museau. Certes, elle n'était pas à l'abri d'un quelconque renard ou un blaireau, mais elle savait se battre, donc l'esprit n'avait rien à craindre. Surtout que, mine de rien, son frère était puissant. Ils n'avaient donc vraiment rien à craindre. Mais quel chat en particulier se présenterait devant elle ? Un de ceux qui les avaient attaqué, ou un chat totalement différend ?

Ses oreilles remuèrent quand elle perçut le craquement d'une feuille. Elle rouvrit bien grand ses yeux rouges et fixa la silhouette féline qui était devant elle. Un petit sourire malicieux se dessina sur ces lèvres. C'était le chat noir qui l'avait interrompu l'autre jour. Parfait.

- Bonjour, est-ce que tu connais un certain chat au pelage blanc et aux yeux rouges, mon cher ?

Voilà qui devrait le mettre sur la voie.

HRP:
Bien bien bien, voilà mon RP, j'espère que ça te conviendra, Times °w° Ensuite, ma couleur de RP est Crimson, et si on voit Jais, ce sera le paleturquoise

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turn the page [PV Aël et peut-être Susucre]

Message par Aël le Mer 12 Déc - 14:33

« Live or die ? Survive. The world is dangerous ? No.
The world is a game. »


    Peur. Crainte. Terreur.
    Rancoeur. Amertume. Aversion.
    La haine.
    Ce flot de sentiment le submergeaient, sans laisser une issue, une échappatoire. Même pas une seule. Aucune sortie de secours. Était-ce... la fin ? La fin d'une vie, d'une histoire. Tout commencement a une fin. Etait-elle arrivée ? Non. Il ne pouvait s'y résigner. Il ne pouvait y croire. Cela lui était... impossible. Abandonner ? Mais quel était donc ce mot ? Il ne pouvait le comprendre, lui qui s'était toujours battu. Battu pour une cause qui lui paraissait correcte. Juste ? Non, absolument pas. Il voulait juste être libre. Libre de tout mouvement, de toute pensée. C'est ce qu'il a toujours voulu. Alors il est parti pour choisir son chemin, sa voie. Mais il est revenu sur ses pas. Revenu vers un ami, d'une certaine manière. Cloîtré dans ce camp, il a perdu le contact. C'est comme lâcher un nouveau-né dans le vaste monde. Il est retourné voir celui qui s'est préoccupé de lui pendant toutes ses lunes. Il a discuté avec lui, a trouvé un accord. En vérité, peu de choses lui posaient problème. Vivre dans le passé était l'une d'elles. Toujours à penser à sa soeur, à ses parents, à ses amis des clans. Toujours à croire qu'il les trahissait à chaque minute qu'il passait dans ce camp. Il s'est enfin tourné vers le présent. Vivre au jour le jour. Se concentrer un peu plus sur sa vie, la sienne, et pas celle des morts. Voir arriver le futur au lieu de se souvenir du passé. Envisager un avenir. Ce qui lui manquait, c'était de la confiance en lui-même, une nouvelle épaule sur laquelle s'agripper, et un brin de liberté pour lier le tout.

    La nuit d'un nouveau jour. La nuit noire et morne. Des nuages formaient un plafond terne et clairsemé, ne laissant que très peu apparaître la lumière du clair de lune. Emprisonnant l'air glacé. Quelques flocons tombaient, se déposaient, s'amoncelaient sur le sol. Certains voletaient et venaient se perdre sur son pelage. Noir et blanc. Mal et bien. Impureté et pureté. Obscurité et lumière. Non, c'était l'une des choses en laquelle il ne croyait pas. Tout n'était pas que mal et bien. Les deux fusionnaient parfois, se mélangeait, s'entrechoquaient. Le tout devenait gris. Qu'est-ce qui peut prouver après tout que ceux qui oeuvrent pour le bien sont les gentils ? Eux aussi peuvent faire des choses impures. Le mal et le bien ne sont qu'une illusion que l'on veut se donner. Rien de tout cela n'est réel. Ce n'est qu'une impression. On peut croire que l'on se bat pour une cause juste, mais qu'est-ce qu'une cause juste ? Réellement ? Ce n'est que la cause pour laquelle on se bat. Celle qu'on pense être la mieux. La justice, ce n'est qu'une chose anodine. Elle gagne, elle vainc toujours. Le camp qui remporte la guerre devient la justice car il fait exercer sa loi. Tous sont obligés se s'y plier. Les vainqueurs régissent le monde à leur manière, ils sont la justice. Mais dès que des résistants les renversent, se sont eux qui la devienne. C'est une boucle. Une boucle sans fin.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Toutes les choses ne se répètent pas de la même manière. Seuls les grands axes se renouvellent et heureusement. Cela permet que les rôles changent. Un coup tel camp, l'autre coup l'autre. Chaque acte engendre une conséquence. Un destin ? Il n'y en a pas. Seulement ce que nous faisons. Une seule parole déplacée peut engendrer un combat. Un mot, une phrase. Des choses si dangereuses mais qui nous paraissent si anodines. Mais rien qu'une seule peut faire voler la paix en éclat, rompre l'équilibre du monde. Ce n'est qu'un jeu. Chaque personne, chaque félin a sa place sur le plateau. Le maître du jeu régit le tout en intervenant de diverses manières, toutes aussi variées les unes que les autres, mais il ne peut diriger le tout. Lui-même ne sait pas ce qu'il va advenir. Il ne peut contrôler les faits et gestes de chacun, si bien que la situation peut lui échapper. Dès lors, le jeu devient plus intéressants. Qui que tu sois, sois maître de ton histoire. De ton avenir.

    Le courant glacial le fit frissonner. Celui-ci lui ébouriffait les poils sans lui demander son avis. Il se releva avec peine, les membres ankylosés par le froid. Il s'étira et s'ébroua, histoire de chasser le sommeil de son corps. Il ne savait pas vraiment s'il avait dormi vu comme il était fatigué. C'était comme s'il avait passé la nuit à courir et qu'il ne s'en souvenait pas. De toute façon, l'aube ne s'était toujours pas levée ; il doutait donc de s'être reposé bien longtemps. D'autant plus que son sommeil fut assez agité à son goût, ses rêves tourmentés par des remises en question. Réprimant un bâillement, il se mit en route, pour une destination qui lui était inconnue. Il irait là où le mèneraient ses pattes.

    Une branche craqua. Bien entendu, c'était par sa faute, non pas quelqu'un d'autre qui serait par là. Il pesta, comme à chaque fois. Il n'aimait pas révéler sa présence de cette façon, c'était toujours la meilleure pour se faire repérer. Comme pour confirmer ses dires, ou plutôt ses pensées, une voix s'éleva de sa gauche, dans la pénombre :


« Bonjour, est-ce que tu connais un certain chat au pelage blanc et aux yeux rouges, mon cher ?


    Mon cher ? Personne ne l'appelait comme ça. Ce n'était que le surnom qu'il avait employé face à Destin Sanglant, pour éviter de mentionner son nom. Cela lui avait coûté de se faire nommer « ma chère » par ce dernier, mais au fond, il s'en foutait complètement. Quant à lui, les surnoms qu'il pouvait avoir, eh bien, il n'y en avait que très peu, pour ne pas dire pas du tout. Naturellement, on le nommer Aël. Cependant, ce n'était pas son véritable nom. Mais l'autre, il ne le supportait plus. Il était porté par une autre personne qui était morte. Au final, pour ses surnoms, il en vint à se demander s'il en avait. Ne voulant pas approfondir la question, il cessa d'y penser. Il préférait se concentrer sur la conversation actuelle, même s'il était sûr que son esprit retournerait vagabonder un peu plus tard. Comme à son habitude, il répondit d'une voix froide, ne laissant aucunement passer ses émotions :


- Cesse immédiatement de m'appeler comme ça. Ce n'est pas mon nom, ni même mon surnom.

    Il s'approcha du félin, histoire de réduire la distance entre eux et voir de qui il s'agissait. Et là, stupeur ! En quoi le félin blanc pouvait-il intéresser Etoile de Jais ? La question était là. Le mystère résidait autour de cette interrogation. Autant jouer cartes sur table. Il n'avait pas envie de tourner autour du pot. Oui il pouvait se montrer direct. Très direct même. Associez à cela ses railleries fréquentes et vous aurez très envie de partir. Lorsqu'il déclare que vous êtes un abruti fini sans espoir de rédemption sans passer par quatre chemins, votre envie de déguerpir ne fait que s'accroître. Il reprit :



- Qu'est-ce que ça peut te faire que je le connaisse ou non, Etoile de Jais ?

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 19
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turn the page [PV Aël et peut-être Susucre]

Message par Etoile de Jais le Lun 17 Déc - 11:58

Glace avait toujours ressemblé à un mélange entre un ange et un démon, féline au pelage immaculé et au coeur noir comme les ténèbres. Ses yeux rouges luisaient à travers l'épaisse brume qui recouvrait le sentier et la séparait de tout contact avec le chat noir qu'elle avait interpellé. Son sourire s'effaça légèrement, comme si elle tentait d'adoucir son expression petit à petit. La voix qui retentit à travers la brume comme l'avait fait la sienne était glacée, indifférente à l'ambiance mortuaire et morne qui règnait par ici. Cette ambiance plaisait à Glace. Elle se sentait à sa place ici et ne voulait plus repartir. Elle était bien, âme perdue dans le corps brisé de son frère désespéré.

- Cesse immédiatement de m'appeler comme ça. Ce n'est pas mon nom, ni même mon surnom.

Elle releva les yeux vers la sihouette du chat au pelage sombre qui s'approchait, sûrement pour mieux apercevoir à qui il parlait. Il resta en face de la chatte décédée en la fixant longuement. Evidemment, il connaissait Etoile de Jais. De vue seulement, certes, mais assez pour se demander ce qu'il faisait là. Apparement il n'avait pas remarqué qu'il n'y avait seulement le meneur en face de lui, mais aussi sa jumelle qui le hantait chaque jour et chaque nuit. La féline blanche savait que dans un premier lieu, le-dit "Mon cher" serait méfiant. Pour peu qu'il le soit tout le long de leur discussion. Autant répondre franchement à sa question et se présenter en même temps.

- Qu'est-ce que ça peut te faire que je le connaisse ou non, Etoile de Jais ?

Ah ah. Etoile de Jais. Quel prénom maudit. Glace eut un petit rire sarcastique, mais sa voix claire restait présente. En aucun cas elle n'aurait pu avoir la même voix que son jumeau. Et c'était bien dommage. Elle ferma les yeux un instant et répondit:

- Oh, l'on me prend encore pour mon jumeau. Enfin, c'est normal. Evidemment, puisque j'ai pris son corps. Ne te demande pas comment. Je n'en sais rien moi-même, figure-toi.

Elle se sentait étrangement calme. Aucune onde de folie ne l'habitait. Même si un sourire plutôt démoniaque s'esquissa sur ses lèvres, elle se sentait... Normale. Pour une fois, direz-vous. Elle continua, tout en traçant des cercles dans la terre avec une de ses griffe acérée.

- Bref. Pour la petite histoire, j'ai été tué par mon frère ainé tandis qu'Etoile de Jais rejoignait le clan de l'Ombre. Assoiffée de vengeance, je réussis à retrouver mon frère depuis l'au-delà, et qu'est-ce que je découvre ? Mon jumeau, chef du Clan, plus gentil et aimable que jamais ! Imagines-tu un seul instant comment j'ai pu me sentir ?

Glace fulminait en repensant à cette horrible journée ou elle avait vu son frère entouré de personnes qui l'aimait, tandis qu'elle restait esseulée et solitaire. Elle se mit presque à hurler tandis que ses griffes labourait le sol:

- Furieuse ! Enragée ! D'HUMEUR MASSACRANTE !!

Elle souffla un bon coup. Si elle passait pour une folle furieuse, jamais elle ne pourrait rejoindre ce fichu clan de tueurs psychopates. Elle retrouva son petit sourire et rentra ses griffes gentiment.

- La tournure que prirent les évènements me donnèrent des envies de meurtres. Je les utilisais donc pour que mon frère supprime des tas de félins. Et puis un jour je rencontrai deux chats d'une force incroyable.

Allait-il comprendre où Glace voulait en venir avec cette dernière phrase ? Bien qu'il ne soit pas bête, la jeune féline en doutait fortement.

- Le chat qui me servait de jumeau étant toujours aussi gentil, je décida d'aller les retrouver. Et voilà que je te rencontre toi.
Alors, peux-tu gentiment me dire où ils se trouvent ?



HRP: My god, je me suis lâchée sur le pétage de plombs XD

_________________

J'écris en CRIMSON ou en DARKSLATEGRAY
(___/)
(@-@)
(____)
Ceci est un petit lapin.
Copiez-le sur votre signature pour
l'aider à conquérir le monde!
(et accessoirement quelques secondes
de votre temps)


Spoiler:

Merci ma Timounette !!
avatar
Etoile de Jais
Modo Jais
Modo Jais

Messages : 630
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Quoi, si je te dis derrière toi tu vas appeler du renfort ?

Votre Chat.
Clan.: Clan de l'Ombre
Rang.: Chef
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turn the page [PV Aël et peut-être Susucre]

Message par Aël le Mer 19 Déc - 17:36

« First error.
But it's not ended. »



    Fermer les yeux. Se concentrer sur ses pensées. Faire le point. Réfléchir. Le rire. Un sarcastique. Une erreur ? Aurait-il dit une absurdité ? Cela expliquerait ce rire. Cela expliquerait tout ce qui allait arriver. L'individu ferma les yeux, puis répondit d'une voix claire :


- Oh, l'on me prend encore pour mon jumeau. Enfin, c'est normal. Evidemment, puisque j'ai pris son corps. Ne te demande pas comment. Je n'en sais rien moi-même, figure-toi.


    Son jumeau ? Une double-personnalité ? Peut-être bien. Allez savoir. Lui, qu'en savait-il ? Il n'était pas devin. Il connaissait certaines choses mais cela ne faisait pas de lui un savant. Puis il se souvint.


Flash-back.


    Il tendit l'oreille, voulant savoir quel était le sujet de cette conversation.



« Tu sais que t'es bizarre toi ?! Franchement, je crois que je préférais ton autre toi. Tu as l'air ennuyante à mourir sous tes airs de psychopathe avarié.



    Un petit rire lui échappa. Il reconnaissait bien là le félin albinos. Sans le voir, rien que le ton de sa voix lui permettait de le reconnaître. C'était quelque chose qu'il ne pourrait oublier. Quelque chose lui frappa l'esprit : ton autre toi ? Voilà quelque chose de bien étrange mais il lui semblait avoir déjà entendu parler d'une telle chose. Ou alors c'était Destin Sanglant qui avait tué le chef du Clan de l'Ombre qui était revenu à la vie juste après grâce à ses neufs vies et que le félin blanc était dépassé à cause de son ignorance. Il continua d'écouter :



- Bien je pose les questions et tu y réponds gentiment. T'es qui toi, la dégénéré de service ? Pourquoi t'as prit possession du corps de l'autre mauviette ?



    Toujours aussi poli néanmoins. Et il posait toujours des questions superficielles, sans grand intérêt. Cela n'avait pas changer depuis son départ et cela ne changerait pas avant longtemps.



- Je ne crois pas que tu sois en mesures de me tuer, tu es encore un chaton qui découvre le monde de mes yeux. Je pourrais t'écraser comme une vulgaire araignée. Alors, tu as intérêt à ne pas m'énerver ou tu regretteras d'avoir pris possession du corps de l'autre mort...



    Il n'arriva pas à entendre les paroles de l'autre. Il était trop loin. Et s'il intervenait ? Cela pourrait être bien de contrecarrer les plans de Destin Sanglant et cela pourrait s'avérer amusant. Il se décida à humer l'air pour savoir à qui il aurait affaire. L'odeur du félin lui parvint, avec celle de son stupide apprenti. Alors il était là lui. Ce n'était guère étonnant. Le fumet du chef du Clan de l'Ombre lui arriva, suivi de celle de son lieutenant. Hum, Etoile de Jais et Ange des Enfers s'il se souvenait bien de leurs noms. Oui, il pouvait bien intervenir. Il n'avait pas vraiment de raison pour le faire mais bouleverser les plans de Destin Sanglant pouvait très bien passer pour une.


End.


    Alors c'était donc ça. Tout s’éclaircissait. Il comprenait enfin. C'était en effet une sorte de double-personnalité. Non. Plus deux personnes dans le même corps. Enfin si, ça s'apparentait bien à une double-personnalité. Il eut un petit rire. Voilà qui prêtait à la confusion. Celle - sa voix laissait penser que c'était une femelle - qui était dans le corps d'Etoile de Jais pouvait agir comme bon lui semblait. De plus, elle avait déjà fait une intervention pendant l'attaque de la patrouille. Cependant, pouvait-il lui faire confiance ? La réponse était évidente, elle ne nécessitait que d'un seul mot : Non. Cela pouvait très bien être une ruse. Le chef de l'Ombre associé à son double pour obtenir des informations sur l'ennemi, directement au coeur de leur organisation. C'était fin, c'était rusé. Une bonne stratégie qu'il venait de déjouer, s'il s'agissait bien de cela.


- ...de jumeau étant toujours aussi gentil, je décidai d'aller les retrouver. Et voilà que je te rencontre toi.
Alors, peux-tu gentiment me dire où ils se trouvent ?


    Hein ? Il releva doucement la tête pour la voir. De quoi elle parlait ? D'un jumeau ? D'Etoile de Jais ? Elle était donc sa jumelle ? Ça pouvait expliquer sa présence dans son corps alors. Cette découverte ne faisait que renforcer sa méfiance envers elle. Puis il lui répondit, d'une voix innocente :


- Hein, tu disais ? Il semblerait que je n'ai rien suivi de tout ton baratin, hormis ta dernière question.


    Il se retint de laisser échapper un petit rire. De plus, il ne mentait absolument pas. Ne voulant pas tourner plus longtemps autour du pot, il lâche d'une voix froide :


- Que je te le dise gentiment ou méchamment, la réponse sera toujours la même. Tu peux crever pour que je te révèle quoi que se soit.

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 19
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turn the page [PV Aël et peut-être Susucre]

Message par Aël le Dim 27 Jan - 14:57

[Jaisnounet ?]

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 19
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turn the page [PV Aël et peut-être Susucre]

Message par Aël le Mar 26 Fév - 16:38

    [Jaisnounet ?]

_________________

(\__/)
(@-@)
(____)
Petit lapin, roi des forêts ♪


All has happened before and all will happen again, again, again
Battlestar Galactica Razor.


« J'essaye de sauver une vie par jour. D'habitude, c'est la mienne. »
Farscape.




Bloody & me.:




Aël:
avatar
Aël

Fonda Times
« Keep me in a box. »

Fonda Times« Keep me in a box. »

Messages : 1105
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 19
Localisation : Je dirai derrière toi mais le temps que tu te retournes j'ai bougé. Try again ♥

Votre Chat.
Clan.: Solitaire
Rang.: Fugitif
Affinités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turn the page [PV Aël et peut-être Susucre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum